retour
MagazineDossiersDix-heures et goûter: osez la pause!

Dix-heures et goûter: osez la pause!

Dans le temps, on avait l’habitude de manger tranquillement son casse-croûte sur un banc devant sa maison. Avec le rythme trépidant de la vie d’aujourd’hui, on se rabat sur les barres énergétiques ou chocolatées sans même prendre le temps de s’asseoir! C’est bien dommage, car les pauses créatives et gourmandes de dix-heures et quatre heures sont l’occasion de recharger ses batteries!

Du punch toute la journée
Un repas léger à midi au lieu de plats lourds à digérer favorise le bien-être au travail.
Du punch toute la journée

Les amateurs de chiffres ont calculé que nous passions en moyenne 83 000 heures de notre vie sur notre lieu de travail. Autant dire que nous avons intérêt à prendre soin de notre bien-être, même pendant les heures de travail! Si brève soit-elle, la pause déjeuner est toujours l’occasion de se nourrir intelligemment. Les bons petits repas préparés soi-même maintiennent en forme et évitent le stress. Sains et équilibrés, ils contribuent à la santé et à la bonne humeur, au même titre que la relaxation et une activité physique régulière.

A midi, il est préférable de manger léger si on n’a pas la possibilité de faire une petite sieste après le repas. Les plats lourds mettent l’appareil digestif à rude épreuve, et le cerveau en fait les frais. Résultat: on se sent «raplapla» et passe l’après-midi à somnoler.

Le mieux est encore de se préparer, la veille au soir ou le matin, un petit repas à emporter. De quoi éviter malbouffe, kilos superflus et fringales au cours de la journée.

Recette: Salade de pâtes aux légumes

Gobelet dix-heures

Gobelet dix-heures

Gobelet dix-heures à emporter. Pour aliments croustillants et liquides!

CHF 17.90
Prix pour non abonné(e)s: CHF 20.90
plus
Quantité
Vitalité au saut du lit

Un délicieux müesli le matin donne de l’entrain et favorise la concentration.

Vitalité au saut du lit

Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt... et démarrent la journée avec un bon petit-déjeuner. Ceux qui négligent le premier repas de la journée ont intérêt à emporter un en-cas pour les dix-heures sinon gare aux coups de pompe et aux gargouillis d’estomac.

Les enfants et les ados, en particulier, apprendront mieux à l’école s’ils ne sortent pas l’estomac vide. Les glucides donnent de l’entrain et favorisent la concentration, et les féculents regorgent de principes actifs apaisants.

Yogourts et Cie sont rafraîchissants, bons pour la santé et pour la ligne. Le calcium contenu dans les produits laitiers aide à produire moins de masse graisseuse et en revanche plus de muscles et de tissus conjonctifs.

Important: supprimez si possible le sucre dans le muesli et Cie et utilisez pour vos tartines peu de matière grasse. Les personnes qui gèrent bien leur ligne préfèrent se passer de chocolat chaud ou de cappuccino et boivent du thé ou du café sans crème ni sucre.

Recette: Mélange-müesli maison

Halte au stress

Les légumineuses, comme les pois chiches, renforcent la résistance nerveuse: Salade de melon aux pois chiches.

Halte au stress

Le stress permanent nuit à la santé et à la ligne. Lors d’une pression émotionnelle continuelle, le taux de cortisol, hormone du stress, reste chroniquement élevé. Quant au taux de sucre sanguin, il s’effondre, ce qui entraîne des fringales. Le stress ralentissant la digestion, l’énergie apportée est stockée sous forme de graisse au lieu d’être assimilée. Certains aliments ont la propriété de renforcer la résistance nerveuse. Ils contiennent des nutriments qui sont de véritables tueurs de stress.
 

  • Magnésium: facilite la capacité d’adaptation. Présent p.ex. dans l’épeautre, les légumineuses, les fruits à coque
  • Vitamines B: jouent le rôle de câbles pour les nerfs. Présentes p.ex. dans les céréales complètes, la viande, les oeufs, produits laitiers, légumineuses
  • Glucides: fournisseurs d’énergie et de bonne humeur. Présents p.ex. dans les légumes, pâtes, pommes de terre, le riz, les céréales complètes, le son, les légumineuses
  • Fibres: favorisent la digestion en période de stress. Présentes p.ex. dans les céréales complètes, le son et les légumineuses


Recette: Salade de melon aux pois chiches

Collation en fonction de l’effort fourni

Les enfants ont besoin de cinq repas par jour, car ils se dépensent beaucoup.

Collation en fonction de l’effort fourni

De même que notre corps obéit au rythme jour/nuit de 24 heures, il a aussi besoin pour être en forme d’un rythme des repas. Pour les enfants, l’idéal est de 5 repas par jour, car la sensation de faim réduit considérablement les performances. Résultat: coup de pompe, fatigue et manque de concentration. Une collation adéquate permet de maintenir la courbe de performance à un niveau élevé, car le taux de glycémie reste alors constant. Les enfants étant toujours en mouvement, ils ont besoin de plusieurs repas par jour pour reprendre des forces et retrouver toute leur vitalité.

Par contre, tous les adultes n’ont pas nécessairement besoin d’une collation, car après un grignotage intempestif de 250 kilocalories, beaucoup ne mangent pas moins pour autant au repas suivant. Or cela peut entraîner du surpoids. Dans ce cas, trois repas par jour sont suffisants.

Grignoter futé

Un verre de lait hors des repas maintient la stabilité de la glycémie.

Grignoter futé

Les collations en dehors des repas ne doivent pas être prises par frustration, ennui ou habitude. En grignotant à longueur de journée, on perd le contrôle de ce que l’on mange et court le risque d’absorber trop de calories.

Les aliments riches en sucre fatiguent l’organisme, car ils provoquent une brève augmentation du taux de sucre dans le sang, rapidement suivie par une chute de la glycémie, d’où la sensation de fatigue. De surcroît, l’apport continuel de glucides favorise l’obésité. Explication: pendant la digestion des glucides, le dépôt graisseux ne peut pas être éliminé. Résultat: les personnes qui grignotent sans arrêt ne maigrissent pas. Les collations saines maintiennent la stabilité de la glycémie. Fruits, mélanges de fruits secs, noix, amandes, noisettes, pain complet, barres de céréales complètes, verre de lait sont donc à préférer.

Smoothies - légers et désaltérants

Des smoothies mixés tout frais, c’est bien meilleur!

Smoothies - légers et désaltérants

La mode des smoothies a conquis la Suisse depuis longtemps. Légères, rafraîchissantes, délicieuses et nourrissantes, ces boissons fruitées peuvent tout à fait remplacer une collation.

A l’origine, les smoothies ont été créés en Amérique, dans les bars à jus où les fruits sont pressés frais et mixés. Pour les smoothies on utilise non seulement le jus, mais aussi la pulpe du fruit. Généralement, les fruits sont mixés avec des glaçons et fouettés dans le mixeur pour leur donner une texture crémeuse. A la base, on utilise souvent une banane qui donne l’onctuosité souhaitée, mais on peut aussi incorporer du yogourt, du lait ou de la glace.

Beaucoup de fruits se prêtent à la préparation de smoothies: baies, banane, mangue, melon, raisin sans pépins, papaye, ananas, orange, cerise, pêche, pomme, poire, kiwi. Suggestion: remplacez les glaçons par des baies surgelées qui refroidissent le smoothie pendant sa préparation.

De nos archives: Smoothies - douceur et plaisir en verre

Texte: Jeannine Hegelbach/Stephanie Riedi
 

A votre service
SuggestionBar_Rezept_Label Recette