retour
MagazineDossiersLes tasses remportent la coupe!

Les tasses remportent la coupe!

Saviez-vous qu’une tasse, ça ne sert pas seulement à boire, mais aussi à cuisiner et à pâtisser? Aujourd’hui encore aux USA, on trouve des recettes qui ne donnent aucune indication de poids des ingrédients. Tout est mesuré dans des cups (tasses). On doit cette idée toute simple et si pratique à Fannie Merritt Farmer, une ingénieuse cuisinière qui est un peu la Betty Bossi américaine de l’avant-dernier siècle.

Pâtisser avec des tasses comme aux USA

Pâtisser à l’américaine: easy avec le set de tasses à mesurer «Cup»!

Pâtisser avec des tasses comme aux USA

Une autre sorte de cupcakes: il ne s’agit pas des jolies petites pâtisseries aux décors fantaisie, mais d’une méthode américaine pour cuisiner et pâtisser. L’idée est vraiment simple comme bonjour et surtout super pratique. Il suffisait d’y penser! Farine, sucre, liquides et tous les autres ingrédients de la recette sont mesurés dans une seule tasse, une cup. Plus besoin de sortir la balance. Quant aux petites quantités, elles sont dosées à l’aide de cuillères.

Pour Betty Bossi, cet «American Way of Cooking» n’est pas vraiment nouveau: Le livre Festival de cakes paru en 2005 consacrait déjà un chapitre entier aux «Cakes ultrasimples» réalisés avec une tasse de 2 dl.

Le plaisir de pâtisser à l’américaine est donc reparti pour un second tour avec notre set de tasses à mesurer «Cup»!

Recettes tasse du livre Festival de cakes: Cake caraïbe

Set de tasses à mesurer «Cup»

Set de tasses à mesurer «Cup»

Gâteaux plus vite faits – convient à tous les types de moules!

CHF 19.90
Prix pour non abonné(e)s: CHF 23.90
plus
Quantité
En route vers le Far West

Un gobelet en fer-blanc faisait toujours partie de l’expédition. Et il ne servait pas seulement à boire du café.

En route vers le Far West

Incroyable mais vrai: aujourd’hui aux USA, les cuisinières et les cuisiniers continuent de tout mesurer dans des cups. Aucun autre pays n’a conservé ce système de mesure. Tous ont adopté le système métrique et la balance de cuisine. Sur les raisons de cette fidélité des Américains à leur système de tasse, on en est réduit à des suppositions. Remonterait-elle à l’époque des émigrants? En effet, la route vers le Far West était longue et difficile. Mieux valait emporter peu de bagages et donc aussi peu d’ustensiles de cuisine. On peut imaginer que certaines cuisinières ne voulant pas s’embarrasser d’une balance eurent l’idée, dans ce pays de tous les possibles, de mesurer les ingrédients dans une tasse.

Mais pour que ce système de tasses puisse perdurer, il fallut l’autorité d’une cuisinière déterminée. Un peu comme Betty Bossi en Suisse aujourd’hui, qui lance des tendances culinaires inratables!

La tasse de Fannie Farmer est la mesure de toute chose

Le credo de Fannie Farmer: une tasse est toujours mesurée rase.

La tasse de Fannie Farmer est la mesure de toute chose

Fannie Merritt Farmer (1857-1915) était une passionnée de cuisine. En 1894, elle publie «The Boston Cooking-School Cookbook» (le livre de l’école de cuisine de Boston), considéré aujourd’hui encore comme l’ouvrage de référence de la cuisine américaine. Fannie Farmer ne supportait pas que les recettes des livres de cuisine de l’époque soient si vagues et indiquent p. ex. «une poignée de farine» ou «un doigt de lait». «Des indications précises et correctes sont absolument indispensables si l’on veut obtenir les meilleurs résultats», écrivit-elle dans sa bible culinaire. Elle trouvait qu’une «tasse métrique» était plus pratique que n’importe quelle balance de cuisine et ordonna donc catégoriquement: «La tasse est mesurée rase, la cuillère également!» Le principe de la tasse repose ainsi sur le rapport relatif entre les ingrédients et non pas sur leur poids absolu.

Le casse-tête de la mesure

Les ingrédients des Verrines de quatre-quarts aux abricots (mug cakes, voir paragraphe ci-dessous) sont pesés et non mesurés.

Le casse-tête de la mesure

Il est indéniable que les balances de cuisine modernes et maniables fournissent des résultats beaucoup plus précis et sûrs que le système de tasses. Et pourtant, plus de 300 millions d’Américains restent attachés à cette méthode. Des tendances originales observées en cuisine et en pâtisserie, comme les cupcakes et les gâteaux arc-en-ciel, sont parties de cuisines où la farine et le sucre ne sont pas pesés sur une balance. Tout nostalgique qu’il est, le système de tasses a heureusement une influence positive sur la créativité.

La tasse étalon américaine a une contenance exacte de 236,5882365 ml. Cette unité de mesure étant peu pratique pour les cuisinières et les cuisiniers habitués aux grammes et aux litres, il existe des tableaux de conversion, comme dans le recueil de recettes du set de tasses «Cup» de Betty Bossi (la contenance de la tasse Betty Bossi est arrondie à 240 ml).

Recette: Verrines de quatre-quarts aux abricots

Encore des tasses: cupcakes et mug cakes

Les mug cakes sont cuits et servis dans des petites tasses: Moelleux moka-Cailler.

Encore des tasses: cupcakes et mug cakes

Les cups, donc les tasses, jouent un rôle dans beaucoup de recettes de gâteaux. Les plus connus sont sans doute les Cupcakes, ces petits chefs-d’œuvre de gourmandise à base de crème au beurre, si ravissants que c’est presque dommage de les manger! Il y a peu de temps encore, ils faisaient toujours partie de la fête pour le plus grand bonheur des gourmands. L’engouement pour les cupcakes est un peu retombé depuis, mais ils sont naturellement toujours aussi irrésistibles.

Il existe une variante, les mug cakes, c’est-à-dire les cakes gobelets (angl. mug: gobelet), servis dans des tasses ou dans des petites verrines (voir paragraphe ci-dessus). Vite faits, ils peuvent même, selon la recette, se préparer au micro-ondes.

Recettes:


Texte: Gina Graber
7 septembre 2015

A votre service
SuggestionBar_Rezept_Label Recette