Croisière culinaire: vacances de rêve

Croisière culinaire: vacances de rêve

Les croisières en Méditerranée sont populaires, mais cet été, les paquebots pourront-ils largeur les amarres? À défaut d’un bateau, Betty Bossi vous propose les meilleures recettes contre une envie d’évasion! Ce voyage gourmand vous conduit jusqu’à l'île merveilleuse de Santorin, puis à Dubrovnik, perle de l’Adriatique, avant de retrouver Venise, la Sérénissime.

Photo: iStock | Santorines

Croisière en mer Adriatique – Hisse et haut!

Quand on évoque la Méditerranée, on pense souvent d’abord à Majorque, aux villages pittoresques des Cinqueterre ou aux ports de la Riviera française. Pourtant, l’espace méditerranéen s’étend plus loin vers l’Est, aux portes de l’Orient. Ce voyage de rêve auquel vous convie Betty Bossi n’ira pas aussi loin, mais l’Adriatique et la mer Égée ont elles aussi des trésors culinaires à offrir. Les spécialités gourmandes des pays de l’Europe de l’Est n’ont pas à craindre la concurrence de l’Italie, de l’Espagne et de la France. Et dans ces régions aussi, le mode de vie méditerranéen, dont on vante les vertus, montre son influence positive sur la santé et le bien-être. À présent, levons l’ancre et hissons les voiles!

Les spécialités du sud font vagabonder l’esprit et séduisent les sens. | Photo: Corbis
Les spécialités du sud font vagabonder l’esprit et séduisent les sens. | Photo: Corbis

En Grèce, à la table des dieux

La première escale de ce voyage culinaire éclair est le Péloponnèse, dans l’ouest de la Grèce, là où se trouve l’antique Olympe. Sur cette péninsule paradisiaque, fruits et légumes poussent en abondance: olives, pêches, abricots et agrumes, noix, figues et sésame pour ce citer que quelques exemples de cette richesse culinaire.

La viande et le poisson sont également partout inscrits au menu. Dans les vignobles poussent des raisins qui produisent un vin gorgé de soleil et sont exportés aux quatre coins du monde sous le nom de raisins de Corinthe.

Les feuilles de vigne farcies sont une spécialité répandue au début de l'été. Ces dolmadakia (dolmades) farcies de riz, pignons et raisins de Corinthe composent une entrée raffinée.

Santorin: un rêve bleu et blanc

La prochaine escale nous conduit sur les rives de la mer Égée. Santorin et le chapelet d’îles des Cyclades sont vraiment des destinations de rêve! Les villages accrochés aux pentes abruptes se jetant dans la mer et leurs maisons blanchies à la chaux aux toits bleus en coupoles, sont de toute beauté.

Sur ces îles poussent des tomates juteuses et parfumées ainsi que d'autres légumes. Le vin rouge est puissant et capiteux, et dans ce paradis en bleu et blanc, il fait oublier la grisaille du quotidien. Fermez les yeux un instant et admirez en rêve le coucher de soleil sur la mer Égée...

Dubrovnik – perle de l’Adriatique

Encore sous le charme de Santorin, nous remettons le cap sur l’Adriatique et la prochaine escale Dubrovnik. Cette ville que l’on nomme la perle de l’Adriatique compte parmi les plus belles de l’espace méditerranéen.

La cuisine croate est variée et reflète aussi l'histoire mouvementée du pays: les occupants ottomans, venus de la région de la Turquie actuelle, ont laissé leurs traces dans la cuisine, tout comme la monarchie austro-hongroise, on pense bien sûr à l’impératrice Sissi! Mais la cuisine croate est aussi héritière des civilisations grecque et romaine.

Le menu est généreux, on y retrouve poisson et viande, fromages, potées, charcuterie et douceurs. Côté boissons, on a le choix entre le vin, la bière et l’eau minérale primée pour sa qualité. Pour terminer en beauté, il ne reste plus qu’à s’installer dans un grand café digne de Vienne pour y déguster un authentique café turc (chauffé avec le sucre dans une petite casserole en cuivre), tout en sirotant une slivovitz.

Trieste – la porte des Balkans

La croisière gourmande de Betty Bossi fait aussi escale à Trieste, porte des Balkans. Cette ville du nord de l’Italie fait partie du Frioul, une région réputée pour ses vins.

Cette région montagneuse et aride du nord de l’Italie, connaît une «cucina povera» traditionnelle, rappelant celle du Tessin, avec des plats de polenta et de viande de porc. Si l’ancienne pauvreté de la région ne se ressent plus aujourd’hui dans la cuisine, les spécialités de ces temps révolus sont restées, mais sous des formes plus raffinées.

Un des produits emblématiques est le jambon San Daniele, un jambon cru séché à l’air libre, originaire de San Daniele, près de Udine, capitale du Frioul. On le trouve chez Coop, conditionné en tranches ultrafines, sous le nom de jambon cru Citterio San Daniele Citterio.

Adieu à Venise

Dans la ville de la lagune, il est temps de dire adieu aux délices de l’Adriatique. La ville probablement la plus célèbre d’Italie invite à flâner dans ses étroites ruelles, à glisser en gondole le long du Canale Grande et à savourer un dernier petit café italien sur la Place Saint-Marc.

En souvenir de ce voyage culinaire, Betty Bossi offre la recette la plus classique de risotto vénitien, préparée avec des petits pois (frais!) et de la pancetta (lard proche du bacon). Si on aime un brin d’originalité, on peut garnir ce risotto de fleurs de courgettes ciselées, c’est une des nombreuses variantes de risotto.

Quelle que soit la recette que vous rapporterez dans vos bagages: faites-vous plaisir et savourez chez vous les richesses de la cuisine méditerranéenne, car retrouver un peu de l’ambiance des vacancess fait toujours du bien!

Actualisé: 14 mai 2020

 

Gina Graber
Digital Content Editor

Autres articles de Gina Graber