Cookies d’Halloween

Cookies d’Halloween

Le clou de la fête d’Halloween: Des cookies chauve-souris. Il vous faut simplement des biscuits Oreos, des bâtonnets pour cake-pop, du carton noir semi-rigide, des yeux en sucre (Betty Bossi) et évent. du ruban adhésif déco. Décorez la base des bâtonnets avec le ruban adhésif. Ouvrez délicatement les Oreos, enfoncez les bâtonnets, refermez les Oreos, collez les yeux en sucre avec du glaçage au sucre glace. Découpez des ailes dans le carton, enfoncez latéralement.

Courge à l’aigre-doux

Courge à l’aigre-doux

Porter à ébullition 1dl de vinaigre balsamique blanc et 1dl d’eau avec 80 g de sucre, 1 pincée de sel et 2 brindilles de thym. Ajouter 500 g de courge (p. ex. musquée) façonnée en billes avec une cuillère parisienne. Baisser le feu, laisser mijoter env. 5 min à couvert. Répartir la courge avec une écumoire dans deux bocaux propres et chauds d’env. 2 dl, reporter le sirop à ébullition, verser bouillant à ras bord sur la courge, fermer aussitôt. Retourner un instant les pots à couvercle vissé, laisser refroidir sur une surface isolante. Servir avec: salade, fromage ou poisson. Conservation: env. 6 mois dans un endroit frais à l’abri de la lumière. Garder le bocal entamé au réfrigérateur et consommer rapidement.

Chutney de courge

Chutney de courge

En automne, la courge est la star des étals. Pour les amateurs de ce légume, ce chutney est une promesse de régal jusqu’au cœur de l’hiver. Délicieux avec le fromage, la fondue chinoise ou tout simplement sur un morceau de pain! Faire fondre 1 c.s. de beurre dans une casserole. Faire revenir 400 g de dés de courge avec 1 oignon finement haché, 5 c.s. de cassonade, 1 piment rouge épépiné en rouelles, verser 1½ dl d’eau, laisser mijoter env. 5 min à couvert sur feux doux. Ajouter 1 dl de vinaigre balsamique blanc, poursuivre la cuisson env. 5 minutes. Conservation: env. 2 semaines au réfrigérateur dans un bocal hermétique.

Peut-on manger la peau des courges?

Peut-on manger la peau des courges?

Normalement, elle est beaucoup trop dure pour être comestible. Sauf celle des courges butternut, musquée, orange knirps et hokkaido. Leur peau fine devient molle à la cuisson et on peut tout à fait la manger. Mais attention! Les courges d’ornement contiennent une toxine amère, la cucurbitacine. Lorsque des courges d’ornement sont cultivées à proximité de courges potagères, des croisements peuvent se produire et donner, même à grande distance, des fruits toxiques. Goûtez toujours un petit morceau de chair crue. Si la courge est amère, abstenez-vous de la consommer, avec ou sans peau. Les effets secondaires vont des troubles gastro-intestinaux aux intoxications sévères. N’utilisez pas les graines des courges de votre jardin susceptibles de posséder le même «ADN» que des courges d’ornement cultivées à proximité.