retour
MagazineDossiersFruits à noyau: toutes les saveurs de l’été finissant

Fruits à noyau: toutes les saveurs de l’été finissant

Le choix de fruits, chez nous, n’est jamais aussi vaste qu’à la fin du mois d’août où nos corbeilles débordent de fruits à noyau mûrs et gorgés de jus. Abricots, pêches et nectarines blanches et jaunes, mirabelles, pruneaux et prunes se prêtent à de multiples préparations gourmandes pour le bonheur de tous, petits et grands. Toutefois, les fruits bleus annoncent déjà l’automne. Raison de plus d’en profiter au maximum et de les savourer sans compter.

Desserts de rêve aux petits fruits sucrés

Vous non plus ne résisterez pas à ces Cubes aux abricots, amaretti et pistaches.

Desserts de rêve aux petits fruits sucrés

Chiper un abricot ou une pêche juteuse dans une corbeille de fruits et y mordre à belles dents fait partie de ces petits plaisirs qui rendent la vie plus douce. Mais ces fruits à noyau ne sont pas seulement délicieux crus. Sous forme de compote, ils font aussi de savoureux desserts légers et aiment se glisser dans des crèmes succulentes, du séré ou du yogourt. Sans oublier les fabuleux desserts de notre enfance: pouding diplomate aux zwiebacks, à la vanille et aux pruneaux ou abricots. 

Recette: Cubes aux abricots

 

Miele

Pâtisser pour profiter encore de l’été

Cette Tourte croustillante aux nectarines est merveilleusement fruitée et de surcroît sans gluten!

Pâtisser pour profiter encore de l’été

Les fruits à noyau font aussi merveille dans toutes sortes de gâteaux. Dans les tartes aux fruits bien sûr, mais aussi sur un fond de génoise, comme garniture d’un biscuit roulé et pour décorer une tourte au séré. On les apprécie dans de multiples préparations et ils s’associent pour le meilleur avec les petits fruits. Le mariage de nectarines ou de pêches blanches avec des framboises, par exemple, est absolument divin et rappelle le parfum de la rose. L’alliance de pêches ou de nectarines jaunes avec des mûres crée une étonnante harmonie entre le sucré et l’acidulé. En duo ou en solo, une pâte croustillante ou aérienne offre un terrain parfait pour ces stars encore chargées du soleil de l’été.

Recette: Tourte croustillante aux nectarines

Souper sucré

A tout âge, on aime varier les plaisirs avec un souper sucré: Gratin de pain aux quetsches.

Souper sucré

Encore un merveilleux souvenir qui nous rappelle notre enfance, car à cet âge on raffolait de douceurs que les parents ne nous permettaient pas toujours. Et le plaisir était d’autant plus grand quand il y avait du sucré au repas du soir. Une aubaine: on pouvait en manger tant qu’on voulait! Le gratin de pain ou de tresse aux fruits était à la fois croustillant, juteux et crémeux. Et que dire du pouding de semoule avec de la compote de pruneaux, du riz au lait velouté saupoudré de sucre à la cannelle, ou du pain perdu aux abricots. Tous ces régals font encore le bonheur des enfants d’aujourd’hui et leur apportent les fruits sains dont ils ont besoin.

Recette: Gratin de pain aux quetsches

Le soleil de l’été en bocal

Les fruits en bocaux ont de quoi ensoleiller l’hiver: Abricots au sirop de mélisse.

Le soleil de l’été en bocal

Ceux qui ont la chance de posséder des arbres fruitiers dans le jardin connaissent cette épineuse question: il arrive un moment où tous les fruits sont mûrs en même temps et on ne sait plus quoi en faire. Mais heureusement, il y a les bocaux! Autrefois, il était naturel de faire des conserves de fruits en prévisions de l’hiver. Puis c’est passé un peu de mode, et même devenu ringard car finalement, on pouvait les trouver dans le commerce. Mais aujourd’hui, les choses ont changé. De plus en plus de gens apprécient les produits de saison et de la région. Et le fait maison a la cote. Bref, nous avons redécouvert la passion de faire des bocaux gourmands comme au temps de nos grands-mères et constatons avec délice que les produits maison ont bien meilleur goût.

Recette: Abricots au sirop de mélisse

Eau-de-vie de fruits d’arbres hautes-tiges

D’exquises eaux-de-vie sont fabriquées dans cette impressionnante distillerie.

Eau-de-vie de fruits d’arbres hautes-tiges

Beaucoup d’enfants aujourd’hui ignorent le plaisir de cueillir des cerises ou des pruneaux sur de grands arbres ramifiés tout en haut d’une échelle. Ils s’imaginent que ces fruits poussent sur de petits arbres ou en espaliers. Pour que ces merveilleux vergers ne disparaissent pas du paysage, de nombreux agriculteurs, associations et producteurs multiplient leurs efforts afin de sensibiliser petits et grand à la beauté et à l’utilité de ces magnifiques arbres hautes-tiges. Pour les petits, la fabrication du cidre en automne est un grand moment, tandis que les adultes peuvent participer à une dégustation d’eau-de-vie suisse issue de fruits d’arbres hautes-tiges.

Conseil: pour déguster une eau-de-vie dans les règles de l’art, ne jamais faire tourner le verre comme on le fait avec le vin, sous peine de faire monter uniquement les vapeurs d’alcool au détriment des arômes. Tenir simplement le verre à hauteur du nez et humer longuement la gamme des parfums qui s’en dégagent. Et comme pour le vin, essayer de déceler les différentes notes.

Produits «branchés» dans le blog: de plus en plus d’agriculteurs aujourd’hui sont aux petits soins pour les arbres fruitiers hautes-tiges. Découvrez leurs raisons dans notre blog Grain de sel.

A votre service
SuggestionBar_Rezept_Label Recette