Fines lames

Fines lames

Tendre rôti ou légumes mous comme les tomates: le choix du couteau et la bonne technique sont déterminants pour la réussite. Avec nos trucs et astuces, vous maîtriserez, vous aussi, l’art de la découpe!

Le bon couteau: panoplie de base

Cela vaut la peine d’investir dans des couteaux de qualité dotés de solides lames car ils durent toute la vie. Les lames doivent être assemblées au manche par des rivets. Ces couteaux font partie de la panoplie de base:
 

  • Couteau d’office (1+2)
    Le modèle à lame ondulée et celui à lame droite servent à couper et à éplucher les petits légumes et les fruits. Les couteaux à lame ondulée sont plus polyvalents. Utiles par exemple pour couper des légumes ou des fruits mous comme les tomates, les pêches ou les abricots.
     
  • Couteau à pain (3)
    Sa lame ondulée est indispensable pour couper sans peine la croûte dure d’un pain.
     
  • Couteau de cuisine ou à légumes (4)
    Ce couteau universel permet de découper facilement des légumes de grande taille comme les courges ou les choux, mais aussi de hacher les herbes et les oignons. Les couteaux haut de gamme à lame en acier damassé sont particulièrement solides mais également plus chers que les lames en acier inox classique.
     
  • Couteau santoku
    Cette version japonaise du couteau de cuisine tous usages est idéale pour couper les légumes et les herbes, mais aussi pour trancher la viande et le poisson.
     
  • Couteau à viande ou à trancher (5)
    Le meilleur outil pour trancher la viande est un couteau à longue lame droite. Une fourchette à viande (6) est utile pour aider à trancher une grosse pièce de viande (p.ex. rôti).
     
  • Fusil (7) ou pierre à aiguiser
    Un fusil ou une pierre à aiguiser est d’une grande utilité pour affûter régulièrement la lame des couteaux.


Trouvez le bon outil dans le Conseiller en couteaux de Betty Bossi!

Couteau d’office à lame ondulée (1) et à lame droite (2), couteau à pain (3), grand couteau de cuisine (4), couteau à viande ou à trancher (5), fourchette à viande (6), fusil à aiguiser (7).
Couteau d’office à lame ondulée (1) et à lame droite (2), couteau à pain (3), grand couteau de cuisine (4), couteau à viande ou à trancher (5), fourchette à viande (6), fusil à aiguiser (7).

La bonne découpe pour une viande tendre

Voici les outils nécessaires pour couper en tranches de grosses pièces de viande: un couteau de qualité à lame fine bien aiguisée, une fourchette à viande et une solide planche à découper, évent. avec rigole pour le jus.

Et pour que le beau morceau reste bien tendre après cuisson, les tranches doivent être découpées perpendiculairement aux fibres, sinon la viande ne sera pas tendre.

Coupée en tranches dans le sens contraire des fibres, la viande reste bien tendre.
Coupée en tranches dans le sens contraire des fibres, la viande reste bien tendre.

Couteau à trancher Victorinox «Bois» extralarge

CHF 49.95 Plus de 100 pièces disponibles
Vers le produit >

Entretien des couteaux: pour les garder bien affûtés

Rien de plus agaçant en cuisine qu’un couteau qui ne coupe pas! Ces conseils d’entretien vous aideront à profiter longtemps de vos couteaux:

 

  • Il est préférable de laver à la main les grands couteaux de cuisine, même s’ils sont compatibles avec un lavage en machine. Le fil des lames gardera plus longtemps son tranchant. Le lave-vaisselle est de toutes façons à proscrire pour les couteaux avec un manche en bois.
  • Laver les couteaux à la main avec peu de liquide vaisselle et le côté doux d’une éponge.
  • Pour éviter que le lame ne s’émousse, toujours couper sur une planche en bois ou en matière synthétique alimentaire.
  • Ranger les couteaux avec un protège-lame ou dans un bloc à couteaux.


Texte: Daniela Rinderknecht
2 octobre 2017

Sous un protège-lame, la lame d’un couteau reste plus longtemps affûtée.
Sous un protège-lame, la lame d’un couteau reste plus longtemps affûtée.