Fruits séchés

Les fruits séchés comptent aussi
Les fruits séchés comptent aussi

Les fruits et les légumes séchés comptent aussi dans « 5 par jour ». Le terme de fruits séchés désigne les  fruits qui ne contiennent plus qu’environ 20% d’humidité résiduelle. Chaque jour, on peut remplacer l’une des cinq portions de légumes et de fruits par une poignée de fruits séchés sans sucre ajouté. L’équivalent d’une portion dépend du procédé de dessiccation. Généralement 120 g correspondent à 20 à 30 g de fruits séchés.
Le séchage prolonge la conservation car en augmentant la teneur en sucre naturel et en abaissant le degré d’humidité, il prive les microorganismes de moyens de subsistance. C’est la raison pour laquelle les fruits séchés, surtout en hiver lorsque le choix de légumes et de fruits est limité, sont une bonne possibilité d’améliorer le bilan « 5 par jour ».

Supplément fruité
Supplément fruité

Les fruits séchés sont tout à fait indiqués comme petits en-cas sucrés à grignoter entre les repas. Leur teneur en sucre étant très élevée, ils peuvent aussi servir à adoucir les desserts, les barres de céréales ou le muesli. Et souvent, ils suppriment l’addition de sucre. Avec une poignée de fruits séchés, on augmente en un clin d’œil sa proportion de « 5 par jour ». Mais les fruits séchés ne s’invitent pas seulement dans les mets sucrés. Ils apportent aussi une note fruitée aux préparations salées comme les salades, sauces, plats de viande et potées. Exemples: salade de carottes et chou avec des raisins secs, ragoût de poulet avec des prunes et des abricots secs, dattes fourrées de fromage frais pour l’apéritif... on pourrait allonger la liste de savoureuses recettes.

Concentré d’énergie
Concentré d’énergie

Les fruits séchés sont souvent taxés de bombes caloriques. C’est vrai mais en partie seulement. Les fruits déshydratés perdent certes du volume, mais pas leur valeur énergétique. Comparée à la teneur en calories et en sucre d’un abricot frais, celle d’un abricot sec est la même.
En revanche, si l’on compare la teneur en calories de 100 g, il existe une grande différence: 100 g  d’abricots frais contiennent 48 kcal tandis que 100 g d’abricots secs en contiennent 252. Conclusion, on ne devrait pas manger plus de fruits séchés que la même quantité de fruits frais.

Séchage maison
Séchage maison

Il existe différentes moyens de réaliser soi-même des fruits séchés. Et d’avoir ainsi la certitude qu’ils ne contiennent pas d’agents conservateurs. Les pommes, poires et prunes, ainsi que les abricots, cerises, pêches et fraises se prêtent bien au séchage. Mais on peut aussi sécher des fruits exotiques comme l’ananas, la mangue, la papaye et la banane. Côté légumes, les tomates, betteraves et carottes sont une bonne alternative aux fruits. Une méthode simple consiste à les sécher à l’air. Quelques variétés de fruits peuvent être séchées en morceaux entiers. Pour d’autres, il est préférable de couper le fruit en tranches, en petits morceaux ou en dés. Pour le séchage à l’air, étaler les fruits sur des claies ou au soleil, ou les suspendre le long d’un fil.
Au four ou dans un déshydrateur spécial, les fruits sèchent pendant des heures à une température de 40 à 60°C.

Cinq portions, chaque jour
Cinq portions, chaque jour

« 5 par jour » vous aide à rester en bonne santé et vous montre comment accroître votre consommation de fruits et de légumes avec des recettes variées et appétissantes.
 
Ici en savoir plus.