retour
MagazineDossiersRatatouille - c’est si bon!

Ratatouille - c’est si bon!

Légumes frais du potager, herbes aromatiques, huile d’olive vierge: la ratatouille provençale est un plat sain et simple qui sent bon les vacances. Ce ragoût de légumes, emblématique de la cuisine méditerranéenne, se savoure chaud ou froid. L’occasion d’inviter la Provence à votre table et de faire le plein de saveurs estivales!

On touille et on mélange

Ratatouille: une symphonie de légumes d’été méditerranéens.

On touille et on mélange

La ratatouille concentre tout le soleil de la Provence: aubergines, tomates, poivrons, courgettes, oignons et ail mêlent leurs arômes pour composer un plat presque fruité. Accompagnée d’une baguette croustillante, cette recette estivale constitue un repas léger.

Comme la célèbre salade niçoise, elle est originaire de la région de Nice, perle de la Côte d’Azur. Son nom s’est probablement formé à partir des mots tatouiller (forme expressive de touiller) et rabouiller (mélanger).

Mais dans ratatouille, il y aussi rata qui, dans le langage courant, signifie ragoût grossier, mauvaise cuisine. On peut toutefois supposer que le mot ratatouille était antérieur et que rata, forme péjorative associée à la mauvaise nourriture servie aux soldats, est apparu plus tard. Sinon ce serait faire injure à ce régal méditerranéen!

Le raffinement est dans le détail

Attention en remuant de ne pas écraser les différents légumes.

Le raffinement est dans le détail

Malgré sa simplicité, ce plat doit être surveillé de près, car il a vite fait de se transformer en vilain méli-mélo. L’astuce consiste à d’abord poêler séparément dans l’huile d’olive les différents légumes coupés en dés avant de les réunir et de les faire mijoter ensemble. Cela prend certes un peu plus de temps, mais en revanche on obtient un résultat magnifique pour les yeux et les papilles, et qui n’a plus rien de commun avec du «rata». Une préparation encore plus sophistiquée consiste à faire revenir et mijoter tous les légumes séparément et à les mélanger seulement au moment de servir. Mais la méthode la plus simple est encore de faire cuire les légumes tout doucement dans leur jus.

La recette s’enrichit de nuances encore plus subtiles lorsqu’on monde les tomates, et même les poivrons, avant de les faire revenir. Car sans les petites peaux des légumes, la ratatouille est plus fine et encore plus digeste.

C’est aussi un plat qui se mange froid

La ratatouille aime les mariages gourmands, p.ex. avec le couscous.

C’est aussi un plat qui se mange froid

Que les aubergines, tomates, poivrons, courgettes mijotent séparément ou ensemble, la ratatouille reste un classique de la cuisine estivale, aussi savoureuse chaude que froide, pour accompagner les viandes grillées, ou comme souper léger avec du pain frais. Mélangée avec du couscous, elle prend un petit air oriental et glissée dans des lasagnes, elle évoque l’Italie. Ainsi la recette originelle se décline-t-elle au gré des envies, soulignant du même coup la popularité de la ratatouille.

Variations de la ratatouille:
 

Tian provençal: le cousin sur grand écran

La préparation du tian provençal est bien différente de celle de la ratatouille.

Tian provençal: le cousin sur grand écran

La ratatouille a toujours été un plat célèbre, mais depuis le dessin animé éponyme produit par les studios Disney, on la connaît dans le monde entier. Quoique le chef-d’?œuvre concocté par Rémy, héros de l’histoire et rat aussi sympa que doué pour la cuisine, ne soit pas en fait une ratatouille mais un tian. Les ingrédients de cette autre spécialité provençale sont les mêmes que ceux de la ratatouille, mais les légumes, coupés en tranches fines, sont disposés dans un plat à gratin, arrosés d’huile d’olive et cuits au four. Tian ou ratatouille: ils finissent tous deux par venir à bout du critique gastronomique le plus grincheux comme le montre le film avec beaucoup de poésie.

Texte: Gina Graber

A votre service
SuggestionBar_Rezept_Label Recette