retour
MagazineDossiersPique-nique à Paris

Pique-nique à Paris

Il n’y a en fait rien de plus naturel que d’organiser un pique-nique parisien. Au pied de la Tour Eiffel ou dans un grand parc au coin de la rue. Car à Paris comme ailleurs en France, l’art de vivre se pratique aussi en plein air. Laissez-vous inspirer par nos idées gourmandes et savourez un déjeuner sur l’herbe à la française!

Photo: bab/stockfood

Comme un coq en pâte

A Paris, les parcs invitent à un pique-nique à l’ombre de grands arbres: Jardin des Tuileries avec l’Arc de Triomphe du Carrousel.

 Photo: Dorothee Schwarz

Comme un coq en pâte

Dès le retour des beaux jours, Paris est une ville merveilleuse où l’art de vivre se pratique en plein air: sur les boulevards, le long de la Seine et dans les grands parcs de la capitale. Et qui dit art de vivre dit aussi pique-nique et régal à la carte, sans oublier un bon petit verre de vin. Bref une vie de coq en pâte!

Notre déjeuner sur l’herbe est en quelque sorte un hommage à la capitale française et à l’Exposition universelle de 1889 dont on célèbre cette année le 125e anniversaire. A l’époque, la gastronomie et la culture des pays d’Amérique centrale et du Sud firent sensation. Et le monde entier enviait aux Français le clou de l’Exposition universelle, à savoir, l’inauguration de la Tour Eiffel. En hommage à tous ces artistes du beau et du bon, nous vous proposons des bouchées gourmandes inspirées de la cuisine française et mexicaine. Bon appétit!

Un royaume pour une baguette

Avant d'être glissées au four, ces Baguettes aux graines sont parsemées de graines de sésame, de tournesol et de courge.

Un royaume pour une baguette

Emblématique du mode de vie à la française, la baguette semble avoir les mensurations idéales: 70 cm de long, jusqu’à 6 cm de large pour un poids de 250 à 300 g. Comme la Tour Eiffel, sa célébrité est devenue planétaire. Difficile de savoir vraiment qui l’a inventée. Certains prétendent qu’elle serait née au 18e siècle à la cour du roi de France. A l’époque, le pain blanc était synonyme de luxe et fut même à l’origine de la Révolution. D’autres sources situent les racines de la baguette à Vienne au 19e siècle. Et d’autres encore attribuent la paternité de ce pain français à un boulanger polonais, parisien d’adoption, qui avait de la suite dans les idées. Toujours est-il qu’au moment de l’Exposition universelle en 1889, la baguette était dans toutes les bouches!

Croustillante et dorée, elle est composée uniquement de farine de blé dur, de levure et d’eau. Son secret réside dans sa forme allongée et dans le fait que l’on ne pétrit plus la pâte une fois qu’elle a levé. Entaillés horizontalement, les rouleaux de pâte sont ensuite glissés au four. Si la croûte se fendille, c’est bon signe! On pourra dire alors, comme le boulanger, que «la baguette se met à chanter».

Recette:

Sandwichs à la française

D’une seule baguette, on peut faire tout un pique-nique à la carte, p.ex. Baguettes farcies.

Sandwichs à la française

La baguette est inséparable d’un pique-nique à la française, car sa forme allongée la prédestine à toutes sortes de sandwichs. Fendue dans la longueur, tartinée d’un peu de beurre ou arrosée d’un filet d’huile d’olive, elle peut être garnie de plein de bonnes choses - du fromage à la charcuterie en passant par la salade et les légumes, ou encore les saucisses de Vienne dans une divine variante du hot-dog. La baguette est aussi savoureuse en version sucrée avec de la confiture, du fromage frais ou des fruits. Bref, avec 70 cm de baguette, on peut concocter facilement un menu de sept plats pour un pique-nique.

C’est tout près de la Tour Eiffel que les visiteurs de la capitale achètent les produits de leurs sandwichs. Le mardi et le jeudi, les étals du Marché Saxe Breteuil débordent d’irrésistibles fromages français, olives, herbes, champignons, et naturellement de baguettes croustillantes. Autre adresse incontournable: La Grande Epicerie et Le bon marché, qui est aussi le plus ancien grand magasin de Paris.

Remarque: dans la plupart des parcs de la capitale, il est interdit de marcher sur les pelouses, a fortiori de pique-niquer sur l’herbe. Mais heureusement d’innombrables bancs vous tendent les bras.

Recette:

Exotisme et finale en douceurs

A l’Exposition universelle de 1889, on servait à Paris des Quesadillas (en haut). Les Tartelettes au vin (en bas) sont un dessert raffiné pour un pique-nique.

Exotisme et finale en douceurs

S’inspirant de l’Exposition universelle de 1889, notre pique-nique parisien vous propose aussi des bouchées gourmandes mexicaines. D’après les historiens, les pays d’Amérique centrale et du Sud révélèrent aux visiteurs de nouvelles saveurs. Les fleurons de la cuisine mexicaine - quesadillas, enchiladas, tortillas et fajitas - font en effet de superbes sandwichs qui, enveloppés dans un papier ou une serviette, sont faciles à manger sur le pouce. Garnis p. ex. de poulet épicé, d’un steak ou de guacamole crémeux, ils s’accompagnent d’une soupe froide ou d’une salade.


Recettes:


Dans la ville de l’amour, un déjeuner sur l’herbe se termine toujours par des douceurs. Mais attention, macarons, pâtisseries et autres gourmandises doivent impérativement être gardés au frais. Les tartes aux fruits ou au vin, par contre, ainsi que les madeleines et les biscuits, posent moins de problèmes.

Recettes:

Rendez-vous à Paris pour un pique-nique

Bouchées en baguette pour un dîner en tête-à-tête dans une ambiance raffinée.

Rendez-vous à Paris pour un pique-nique

Le TGV met Bâle à 3 heures de Paris. Si on le prend p.ex. à 8h34, on arrive dans la capitale à 11h37. Heure idéale pour un pique-nique au pied de la Tour Eiffel. Ce géant de fer de 324 m de haut, construit par l’ingénieur suisse Maurice Koechlin et réalisé par l’industriel Gustave Eiffel, se trouve parc du Champ-de-Mars, où de nombreux bancs n’attenquent que les pique-niqueurs. Les calories absorbées sont vite résorbées lorsqu’on grimpe aux étages par les escaliers. Les paresseux, eux, préfèrent prendre l’ascenseur. Le site Cultival (fr./angl.) propose dans une visite guidée de découvrir les coulisses de la Tour Eiffel.

La célèbre dame de fer est dotée de plusieurs restaurants. Sur l’esplanade pour une restauration rapide, au 1er et au 2e étage, le «58 Tour Eiffel» et le «Buffet Tour Eiffel». Au 2e également, à 123 m du sol, le «Jules Verne», restaurant gastronomique étoilé. Enfin, le Bar à champagne, à 320 m de hauteur, attend les visiteurs qui ne sont pas sujets au vertige.

 

Infos:


Texte: Stephanie Riedi

5 septembre 2016