retour
MagazineDossiersPatate douce: la demi-sœur sous-estimée de la pomme de terre

Patate douce: la demi-sœur de la pomme de terre

La patate douce est la demi-sœur souvent sous-estimée de la pomme de terre que nous aimons tant et cuisinons régulièrement. Or elle mérite mieux que de végéter dans l’ombre, car tout ce que la pomme de terre sait faire, la patate douce le sait aussi! Grillée, frite, au four, à la vapeur, en gratin ou en purée, ou crue en bâtonnets à l’apéritif avec une sauce cocktail relevée, elle a l’art de se mettre en scène. Bonne raison de l’accueillir dans votre cuisine, que vous lui donniez le rôle principal ou un rôle secondaire!

Aucune parenté avec la pomme de terre

Même si elles portent presque le même nom, la patate douce et la pomme de terre n’appartiennent pas à la même famille botanique.

Aucune parenté avec la pomme de terre

Le terme de patate est trompeur. Légèrement sucrée, comme son nom l’indique, la patate douce n’est pourtant pas parente avec la pomme de terre. Comme cette dernière, c’est un turbercule qui pousse dans la terre. Mais les deux n’appartiennent pas à la même famille botanique. La pomme de terre est une solanacée et la patate douce une convolvulacée.

Origine

Le climat tropical est particulièrement favorable à la culture de la patate douce.

Origine

Déjà goûté une «batata»? C’est en effet le nom espagnol de la patate douce. Il indique qu’elle est originaire d’Amérique du Sud. La patate douce pousse particulièrement bien là où règne un climat tropical. Et dans beaucoup de pays tropicaux, elle fait partie des aliments de base. Les tiges qui poussent des tubercules sont également comestibles, de même que les feuilles. Dans les pays producteurs, celles-ci sont apprêtées comme des épinards. Outre les pays d’Amérique du Sud et d’Amérique latine, les principaux producteurs sont Israël et les USA.

 
Saveur

Les apprêts de la patate douce sont semblables à ceux de la pomme de terre. Elle se mange cuite, frite, en purée, en röstis ou en gratin. Ses modes de préparation sont donc très variés.

Saveur

Il existe d’innombrables variétés de patate douce. De saveur très semblable, elles diffèrent cependant par leur taille et leur couleur. La couleur de la peau n’indique pas forcément celle de la chair. La peau de la patate douce est relativement épaisse, mais elle est comestible. Le goût de la chair rappelle un peu celui de la courge. La patate douce est particulièrement savoureuse cuite au four ou sur le gril. Un peu de sel, une lichette de beurre et c’est tout! Elle s’accorde aussi très bien avec des épices dominantes comme la coriandre, le sisho ou la menthe. Autres beaux mariages avec le gingembre, le piment ou quelques gouttes de citron vert. Le temps de cuisson de la patate douce est légèrement inférieur à celui de la pomme de terre, entre 15 et 20 minutes selon le plat. 

Remarque: la saveur sucrée de la patate douce ne se révèle qu’à la cuisson. On sait alors que plus elle a reçu de chaleur en poussant, plus elle est sucrée.

Recettes:

Aux quatre coins du globe

La patate douce est un ingrédient apprécié dans les currys. Sur la photo, un Chana Dal, curry de pois chiches et patates douces.

Aux quatre coins du globe

La patate douce serait originaire d’Amérique du Sud. De là, cette convolvulacée aurait été répandue par des navigateurs sur les îles du Pacifique. À la libération des esclaves, la patate douce aurait alors été introduite en Afrique, où elle compte aujourd’hui parmi les aliments de base. Mais elle est aussi très appréciée en Asie et on la retrouve dans beaucoup de currys. En Corée, on fabrique des nouilles à partir de la patate douce, au Japon, elle est le principal ingrédient des desserts comme le yokan.

Recette:

Chana dal Curry de pois chiches et patates douces

Comment les peler sans peine

Pour peler une patate douce cuite, entailler la peau d’abord dans la longueur, puis tirer sur la peau de chaque côté.

Comment les peler sans peine

Pour peler rapidement et facilement des patates douces cuites, entailler la peau d’abord dans la longueur, puis enlever la peau en la tirant simplement vers le bas de chaque côté. Ce tour de main peut aussi servir à peler de façon rationnelle de grosses pommes de terre en robe des champs. Bien lavées, les patates douces, comme les pommes de terre, peuvent sans problème se manger avec la peau.

Bonne pour le corps et l’esprit

Un tubercule plein de vertus.

Bonne pour le corps et l’esprit

On attribue à la patate douce un grand nombre de qualités. Elle contient beaucoup de vitamine C et de bêta-carotène qui auraient la propriété de protéger les cellules et de renforcer les défenses immunitaires. Sa richesse en potassium a une influence positive sur le bilan hydrique. La patate douce est diurétique et peut même faire baisser la tension artérielle. Et grâce à sa teneur élevée en vitamine E, elle freinerait aussi le processus de vieillissement. Riche en fibres, en sucre et en sel, la patate douce procure en plus une durable sensation de satiété.

Achat et stockage

Comme pour les pommes de terre, ne pas garder les patates douces au réfrigérateur, mais les laisser à température ambiante.

Achat et stockage

Achat: choisir des patates douces de forme régulière. Le tubercule ne doit pas présenter de parties humides ou molles qui pourraient indiquer la présence de germes. Les exemplaires de petite et moyenne taille sont généralement tendres, tandis que les plus gros sont filandreux. 

Stockage: ne pas les garder au réfrigérateur. Les patates douces préfèrent la température ambiante et un endroit sec, aéré, à l’abri de la lumière.

Conservation: 2 à 3 semaines dans des conditions optimales.

Texte: Christine Buschor

9 septembre 2015

Röstinette

Röstinette

Röstis rapides sans effort – sans peler, sans râper!

CHF 24.90
Prix pour non abonné(e)s: CHF 29.90
plus
Quantité