Le croissant a fait des petits!

Le croissant a fait des petits!

Le croissant? On l’adore avec le café du matin ou à dix heures pour calmer une petite faim. Mais on ne raffole pas seulement du croissant frais du boulanger. Au jambon, aux noisettes ou aux amandes, le croissant fait aussi partie de notre quotidien gourmand. Grâce à la «famille Croissantier» de Betty Bossi, ces croissants farcis et fourrés à faire soi-même existent maintenant en trois tailles. Et désormais, ils sont si mini et si mignons que personne ne peut y résister.

La success story du «croissantier»

En 2006, Betty Bossi lance le croissantier, une nouveauté pour la pâtisserie maison et une garantie de succès à chaque invitation! Ce génial emporte-pièce permet, en effet, de confectionner rapidement et simplement 16 croissants farcis d’un coup. Cinq années plus tard, Betty Bossi renouvelle le succès du «petit croissantier» en lançant cette fois le croissantier MAXI. Selon le même principe, on peut désormais avec ce nouveau découpoir façonner en un tour de main huit grands croissants à savourer selon ses envies en entrée ou comme petit souper.

Et voilà que la famille «Croissantier» s’est de nouveau agrandie: le croissantier MINI est, lui aussi, une promesse de délices. Les croissants sont devenus encore plus petits et plus séduisants pour créer la surprise avec des farces sucrées ou salées. Toute résistance est inutile!

Du tout premier croissant au croissant géant et au mini croissant (d.g.à.d): la famille Croissantier de Betty Bossi est une success story.
Du tout premier croissant au croissant géant et au mini croissant (d.g.à.d): la famille Croissantier de Betty Bossi est une success story.

Croissantier MINI

CHF 22.95 25.95 sans aboLivrable immédiatement
Vers le produit >

Le croissant: simple et génial!

Un triangle de pâte enroulé en demi-lune, pointe exactement au milieu et dirigéee vers le bas. Léger et croustillant. Voilà à quoi ressemble le croissant que nous savourons en vitesse tous les jours en allant au travail ou en lisant le journal.

Tellement familier, mais pourtant pas banal. Sa forme est reconnaissable entre toutes, sa fabrication mérite le détour. Dans les fournils de tout le pays, la pâte à croissant est soumise à une procédure compliquée. Le feuilletage consiste à la travailler en lui incorporant matière grasse ou beurre par la technique du «tourage», c’est-à-dire en la pliant sur elle-même et en l’aplatissant au rouleau. On compte trois tours espacés de dix minutes. Les couches de pâte sont déroulées et de nouveau enroulées, et la pâte mise à reposer au frais entre chaque tour. On obtient ainsi plusieurs feuillets qui, en gonflant à la cuisson, donnent au croissant sa texture fondante et friable.

Rien n’est meilleur qu’un croissant frais au petit-déjeuner!
Rien n’est meilleur qu’un croissant frais au petit-déjeuner!

C’est l’intérieur qui compte

Les croissants ne sont pas seulement appréciés au petit-déjeuner. Farcis, ils font un délicieux plat de résistance, une collation de dix heures ou de quatre heures, ou encore une mise en bouche à l’heure de l’apéritif. Raffinés ou consistants, il y en a pour tous les goûts. Surtout qu’on peut laisser aux pros la confection compliquée de la pâte. Feuilletée, brisée ou à pizza, on trouve tout ce qu’il faut au rayon des pâtes toutes prêtes. De quoi se concentrer sur ce que l’on va mettre à l'intérieur, c’est-à-dire la farce.

Le croissant au jambon est depuis des décennies une star incontournable à l’heure de l’apéro! Et il est très facile à faire soi-même. D’autant que le jambon se marie avec tellement de choses: fines herbes, moutarde, séré, fromage ou pommes de terre.

Les farces salées ont d’ailleurs découvert depuis longtemps les avantages d’un enrobage feuilleté. Quelques exemples? Viande hachée, saumon, légumes dans toutes les variations, fromage doux ou corsé, fines herbes, noix, de la mode occidentale à la mode orientale: les possibilités sont infinies. Souvent des restes de la veille, comme des pommes de terre en robe des champs, trouvent refuge dans les croissants. Et n’oubliez pas qu’un croissant farci accompagné d’une bonne salade, c’est un repas complet et équilibré pour le déjeuner ou le dîner.

Recette: Croissants au jambon (format géant)

Les plus connus des croissants servis à l'apéritif sont les Croissants au jambon.
Les plus connus des croissants servis à l'apéritif sont les Croissants au jambon.

Roue à petit sapin

CHF 14.95 17.95 sans aboLivrable immédiatement
Vers le produit >

Doux à cœur

D’après les historiographes, les croissants sucrés et fourrés sont beaucoup plus anciens en Suisse que les croissants salés. Les croissants aux noisettes et aux amandes existent depuis plus d’un siècle et continuent de figurer parmi les grands classiques des produits de boulangerie.

Cette douce tradition a également évolué, notamment grâce aux recettes inventives de Betty Bossi. Le croissant sucré fait maison se permet lui aussi toutes sortes de fantaisies. La pâte brisée sucrée (que nous déconseillons néanmoins pour les croissants salés) remplace ici aisément la pâte feuilletée ou à gâteau. Une farce délicieuse consiste à utiliser des pommes ou des baies, des fruits frais ou secs, du chocolat ou de la confiture. La décoration - amandes effilées, pistaches hachées ou glaçage - étant la cerise sur le gâteau.

Recette: Croissants grisonnais aux noix (format géant)

Les croissants fourrés sucrés comme ces croissants grisonnais aux noix sont un délice à l’heure du café.
Les croissants fourrés sucrés comme ces croissants grisonnais aux noix sont un délice à l’heure du café.

Trucs et astuces

Cuisson:

  • Poser les croissants sur la plaque couverte de papier cuisson, pointe en bas et à une certaine distance. Entreposer env. 15 min au frais. Dorer à l’œuf ou badigeonner de crème à café, garnir le cas échéant, voir ill. à gauche.
  • Compter env. 20 min dans le milieu du four préchauffé à 220 °C, soit 200°C dans les fours à chaleur tournante ou chaleur pulsée.
  • Croissants salés: laisser tiédir sur la grille, servir tiède.
  • Cuisson de croissants congelés: compter env. 5 min supplémentaires.

 

Décor avant cuisson – salé:

Badigeonner les croissants d’œuf battu ou de crème à café. Choisir la garniture d’après la farce, poser avant cuisson: lamelles de noisettes, aneth, rondelles d’olives, petites feuilles de thym, filets d’anchois, poivre grossièrement concassé, graines de courge, de sésame, pointes de piment, effilochée de cervelas, herbes à l’italienne...

 

Décor après cuisson – sucré:

  • Laisser les croissants refroidir sur la grille. Coordonner le décor à la farce:
  • Poudrer de sucre glace
  • Smarties, vermicelles de chocolat ou nonpareilles collés sur un glaçage
  • Tremper les pointes ou les moitiés de croissants dans du glaçage à gâteau liquéfié, sécher sur du papier pâtisserie.
  • Liquéfier du glaçage pour gâteau, mettre dans un cornet en papier, couper une petite pointe, garnir rapidement de fils de chocolat, sécher sur du papier pâtisserie.

 

Pour le cas où – version congélateur:

  • Une fois façonnés, les croissants peuvent être congelés séparément, puis mis dans un sachet ou une boîte de congélation pour l’entreposage.
  • Dorer les croissants congelés à l’œuf avant de les enfourner ou les badigeonner de crème à café, choisir le décor coordonné à la farce, voir ill. à gauche.
  • Cuisson: 25 min env. au milieu du four préchauffé à 220 °C, soit 200 °C dans les fours à chaleur tournante ou chaleur pulsée.
Des croissants, somptueusement décorés.
Des croissants, somptueusement décorés.

Ronde des croissants: idées turbo au sel et au sucre

Créez en un rien de temps des croissants savoureux du cellier:

 

  • Saumon fumé en rosettes
  • Camembert
  • Anchois roulé
  • Olives
  • Fruits à la moutarde en bocal
  • Tomates-cerises
  • Gendarme
  • Fruits confits en cubes
  • Toblerone
  • Cerises bigarreau
  • Smarties
  • Ananas
  • Pâte d’amande
  • Toffifee
  • Raisins de Smyrne macérés

 

Texte: Tiziana Ossola, Gina Graber

15 octobre 2018

Simple et rapide: des croissants savoureux du cellier.
Simple et rapide: des croissants savoureux du cellier.