Prenez plaisir aux invitations - malgré Corona

Prenez plaisir aux invitations - malgré Corona

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de se réunir en famille et entre amis pour partager d’agréables moments de convivialité. Mais en s’invitant, le virus vient troubler cette période festive et inquiète bon nombre d’entre nous. Betty Bossi propose des conseils et des idées pour malgré tout savourer des invitations dans un cadre privé.

La Confédération renforce les mesures contre le coronavirus. À partir du 18 janvier dans toute la Suisse: rencontres privées: max. 5 personnes. Recommandation: max. 2 ménages.

Fêtes autorisées, mais pas d’embrassades

Saint-Nicolas, apéro de l’avent, Noël, Saint-Sylvestre… beaucoup de gens vont se demander dans les semaines à venir comment comment s’organiser pour leurs invitations à l’épreuve du covid. Actuellement, il est possible d’organiser des petites manifestations privées jusqu’à 5 personnes sans plan de protection au sens formel. Le Conseil fédéral recommande instamment à la population de limiter chaque réunion privée ou au restaurant aux personnes issues de deux ménages maximum, afin de maintenir le nombre de contacts aussi bas que possible. Il est aissu vivement recommandé d’adapter le nombre de convives en fonction de l’espace dont on dispose et de noter les coordonnées de toutes les personnes présentes. Cela permettra, si nécessaire, de communiquer des données aux autorités à cantonales pour un traçage des contacts.

Dur, mais nécessaire: les personnes ne vivant pas sous le même toit doivent s’abstenir de se prendre dans les bras et de se faire la bise, même si on ne s’est pas vu depuis longtemps et que l’on s’aime beaucoup. Le plus sûr est de manger assis et de garder ses distances.

Important: les personnes avec des symptômes de la maladie doivent renoncer à toute invitation et rester à la maison. Elles peuvent mettre leur santé en danger, ainsi que celle des autres.

«Coucou grand-mère, je t’aime très fort!» - Il faut inventer de nouveaux rituels de communication.
«Coucou grand-mère, je t’aime très fort!» - Il faut inventer de nouveaux rituels de communication.

Bienvenue!

Pas de poignées de main, pas d’accolades, pas de bisous, mais néanmoins un accueil chaleureux, par exemple avec ces délicieux en-cas offerts de tout cœur:

Coups de cœur dans notre boutique:

Maintenir la distance

C’est tellement convivial de se réunir en famille ou entre amis autour d’une grand table pour partager une fondue au fromage ou une fondue chinoise. Dans cette ambiance joyeuse, on se rapproche, on bavarde et rit, et trempe allègrement sa fourchette et son pain ou de la viande dans la fondue ou le bouillon …

Un risque de transmission du virus via le caquelon n’a pas été établi formellement jusqu’à présent. Il est beaucoup plus important de maintenir une distance suffisante. Cela implique peut-être de se répartir sur deux ou plusieurs tables et d’utiliser aussi plusieurs caquelons.

Bien aérer, ne pas chanter!

Autour d’une table de fête ou lors d’un apéro de Saint-Nicolas, l’ambiance est généralement joyeuse et on pousse volontiers la chansonnette. Comme le coronavirus se répand principalement dans l’air via de fines gouttelettes, une bonne aération régulière peut réduire le risque de transmission. Plus la pièce est petite et le nombre de personnes élevé, plus il faut aérer souvent.

Malheureusement, le virus se répand très rapidement par l’air expiré lorsquon chante. Raison pour laquelle le chant est autorisé uniquement dans le cercle familial et dans les écoles.

Les meilleurs articles sur la fête – et de loin!

Retrouvez sur Betty Bossi de nombreux articles sur les fêtes. Certains datent d’avant la crise sanitaire, d’autres ont été publiés ou actualisés depuis le confinement au printemps et contiennent déjà des conseils pour se protéger du virus et profiter de la vie en société malgré les contraintes.

Pour votre prochaine invitation, laissez-vous inspirer en tout cas par nos articles. Maintenez aussi la distance dans un cadre privé et observez  les règles d’hygiène et de conduite de l’Office fédéral de la santé publique OFSP pour toutes activités en socitété. De cette manière, rien ne peux s’opposer à de joyeuses fêtes de fin d’année en compagnie de vos proches.

Deux vieilles connaissances: grippe et salmonelles

À force de se focaliser sur le covid 19, on en oublie que d’autres«bestioles» que les coronavirus peuvent nous rendre la vie dure: le virus de la grippe saisonnière (influenza) ne se répandra sans doute plus aussi facilement grâce aux mesures prises contre le covid. Mais aérer les pièces et garder ses distances ont peu d’effets sur les bactéries telles que les salmonelles ou Campylobacter. Seule une hygiène alimentaire rigoureuse protège contre les troubles gastriques parfois sévères qu’elles peuvent occasionner.

Plus d’infos à ce sujet dans notre article Chinoise et Cie: fondues festives, paragraphe: règles d’hygiène pour manipuler la viande crue.

Sur les assiettes à fondue chinoise compartimentées, la viande crue est séparée hygiéniquement des autres mets.
Sur les assiettes à fondue chinoise compartimentées, la viande crue est séparée hygiéniquement des autres mets.

Recommandation de l’OFSP au quotidien

En principe, la distanciation sociale, les prescriptions pour manifestations privées et les règles d’hygiène et de conduite de l’OFSP s’appliquent aussi au cadre privé. L’OFSP a publié en outre des conseils utiles pour la vie de tous les jours.

Partager d’agréables moments, cela fait du bien.
Partager d’agréables moments, cela fait du bien.

Mise à jour: 18 janvier 2021

 

Gina Graber
Digital Content Editor

Autres articles de Gina Graber