Pancakes, blinis & Cie: rondement bons

Pancakes, blinis & Cie: rondement bons

Base aérienne et légère de maintes gourmandises sucrées ou salées, les pancakes, blinis & Cie sont connus et appréciés dans le monde entier. Selon la recette, ces petites crêpes dorées se dégustent au petit-déjeuner ou comme amuse-bouche à l’heure de l’apéro.

Vidéo: il fouette à la vitesse de l’éclair!

Batteur magique, en verre

CHF 34.95 41.95 sans aboPlus de 100 pièces disponibles
Vers le produit >

Pancakes − passionnément fluffy

Les pancakes ont déjà une texture aérienne et moelleuse, mais l’heure maintenant est au superlatif, au fluffy! Les «fluffy pancakes» font fureur actuellement au Japon où ils portent le nom de hottokeki (hot cakes) et sont cuits souvent dans de petits poêlons spéciaux pour pouvoir gonfler à la manière d’un soufflé.

Recette: Fluffy pancakes

La tendance des <b>fluffy pancakes</b> vient du Japon.
La tendance des fluffy pancakes vient du Japon.

Dutch baby: drôle de nom pour une crêpe!

Un dutch baby (ou dutch pancake) est une crêpe aérienne cuite au four très chaud à même la poêle. La pâte gonfle énormément et retombe à la sortie du four.

Cette crêpe cuite au four doit son drôle de nom à une erreur de prononciation. Au début du siècle passé, un café de Seattle proposait des «deutsche Pancakes», crêpes allemandes. Incapable de prononcer ce nom, la fille du propriétaire les appela tout simplement dutch babies.

Et même si cette anecdote n’est pas tout à fait véridique, elle n’en est pas moins sympathique. Quoi qu’il en soit, hâtez-vous de tester cette spécialité aérienne à souhait!

Recette: Dutch baby

<b>Dutch baby:</b> la spécialité au drôle de nom est une révélation!
Dutch baby: la spécialité au drôle de nom est une révélation!

Vidéo: la recette du dutch baby en images!

On s’en régale aux quatre coins du globe

Dans la cuisine autrichienne et en Bohême, elles portent le nom de dalken ou liwanzen, aux USA, celui de pancakes, aux Pays-Bas, on les appelle des poffertjes et en Russie, des oladji, ou plus communément des blinis. En Suisse, nous disons simplement petites galettes. Nous les aimons bien dorées, et comme partout, tantôt sucrées, tantôt salées.

Leur point commun est leur préparation. Dans le monde entier, ces petites galettes ou crêpes épaisses se préparent dans une poêle. Au 19e siècle déjà, on utilisait en Bohême une poêle spéciale dite à dalken. Sa particularité était de présenter des cavités rondes. La cuisson se faisait directement au-dessus des braises du poêle à bois.

La pâte donne le ton

Le label de qualité de ces petites crêpes tient tout entier dans leur volume et leur texture aérienne dus à l’agent de pousse. Les pancakes sont préparés avec de la poudre à lever et/ou du bicarbonate de soude, les blinis, dalken et poffertjes, avec de la levure

Quant aux autres ingrédients qui entrent dans la composition de la pâte, c’est une affaire de goût. Pour les blinis, il s’agit traditionnellement de la farine de sarrasin. Les poffertjes sont composés moitié moitié de farine de froment et de farine de sarrasin.

Et pour rendre la crêpe toute légère, on incorpore à la pâte, selon la recette, du blanc d’œuf battu en neige, du beurre, du lait fermenté ou de la crème.

Douces tentations en petit format

Dalken, poffertjes et pancakes connaissent surtout des apprêts sucrés. Les dalken tchèques sont servis avec de la compote de prune (powidl), de la crème et du séré râpé (si ferme que l’on peut le râper). Aux Pays-Bas, les poffertjes sont accompagnés de noisettes de beurre, sucre glace et sirop de betterave sucrière.

Les pancakes américains nappés de sirop d’érable font partie du petit-déjeuner traditionnel. Mais il en existe aujourd’hui d’innombrables variantes, par exemple avec des fruits et des noisettes.

Blinis: les incontournables de la cuisine russe

Chez nous, les blinis sont surtout connus en version salée, avec de la viande hachée, du poisson fumé ou encore du caviar.

Mais les oladji, comme on les appelle en Russie, sont aussi savoureux avec une garniture sucrée. Et en tout cas toujours surmontés d’un nuage de crème acidulée.

À propos de blinis: dans leur pays d’origine, la pleine saison de ces petites galettes russes coïncide avec la «masleniza», littéralement semaine du beurre. La fête a lieu avant le carême qui, comme chez nous, dure jusqu’à Pâques.

Depuis le Moyen Âge, on évoque le printemps à la masleniza. Les blinis symbolisent le soleil censé chasser la grisaille de l’hiver. Et ceux qui en ont les moyens servent ces petits soleils avec du caviar.

Apéro & finger food, livre de cuisine

CHF 36.95 Plus de 100 pièces disponibles
Vers le produit >

Pas encore rassasié(e) de lecture?

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:

  • Crêpes et omelettes: les incontournables
    Repas légers ou desserts raffinés, ces mets aux œufs sont des compagnons gourmands en toute occasion.
  • Mini-four à raclette
    Il peut largement contribuer à la bonne ambiance en permettant de préparer directement à table des œufs brouillés, des crêpes ou des pancakes.
  • Parlons d’œufs!
    Vous les aimez comment, vos œufs? Au plat? Brouillés? Pochés? Farcis à la russe? Nous nous proposons de découvrir les multiples apprêts gourmands de l’œuf.
  • Miam-miam, des muffins!
    Parfait en toute occasion - en pique-nique, à l’heure du café, sur un buffet festif ou pour combler un petit creux, le muffin est un touche-à-tout qui fait nos délices!
  • Aux pommes, les beignets!
    Ils faisaient autrefois la fierté de nos grands-mères. Ils sont aujourd’hui plus que jamais tendance: saison oblige, les beignets de pommes sont les stars de l’automne!

Mise à jour: 31 janvier 2021

Texte: Stephanie Riedi | Daniela Rinderknecht | Gina Graber