retour
MagazineDossiersLes petits pains menés à la baguette

Les petits pains menés à la baguette

Le pain fait partie intégrante de notre culture. En Suisse, la diversité des pains est à l’image du pays, fédéraliste! Plus de 200 créations fantaisie donnent envie de plonger ses mains dans la farine, de mettre la main à la pâte et de façonner de belles petites boules.

Diversité fédéraliste

Le bürli n’est qu’une des nombreuses variantes de petits pains suisses régionaux.

Diversité fédéraliste

«L’odeur du pain est la quintessence de tous les parfums», peut-on lire sous la plume de l’écrivain tchèque et prix Nobel Jaroslav Seifert (1901-1986). «C’est le parfum originel de notre vie sur terre, le parfum de l’harmonie, de la paix et du pays natal.»

A notre manière, nous partageons avec Seifert l’amour du pain: notre petit pays en compte en effet plus de 200 sortes. Cette diversité reflète notre esprit de cantons. Chaque région s’enorgueillit de ses spécialités: le schlumbergerli est aux Bâlois ce que le bürli est aux Saint-Gallois. Les Fribourgeois ont leur cuchaule safranée et les Tessinois leur fiascia, un pain à la farine de châtaigne. Et tous sont de petits joyaux de gourmandise. Jusqu’au 20e siècle, les petits pains étaient une denrée de luxe: les petits pains blancs, en particulier, étaient réservés aux riches citadins, la farine blanche était chère, les petits pains peu avantageux et encore moins faciles à conserver plusieurs jours.

Recette

Faciles à faire soi-même

Ces petits pains forêt-noire en forme de rose ont été confectionnés dans le Moule à petits pains de Betty Bossi.

Faciles à faire soi-même

Très faciles à confectionner soi-même, les petits pains s’invitent volontiers au petit-déjeuner, au brunch, sur une table de fête ou un buffet festif. Et ils sont si variés que chacun y trouve son bonheur. Celui ou celle qui les fait, a en plus le plaisir de pétrir la pâte et de les créer à son goût.

C’est maintenant particulièrement simple et précis avec le nouveau Moule à petits pains en silicone perforé de Betty Bossi. Grâce à son design astucieux, non seulement les petits pains cuisent sans problème, mais en plus la pâte peut lever dans le moule. Le temps de levage se réduit ainsi à une demi-heure. Au final, on obtient d’un coup 12 petits pains identiques et croustillants. Une fiche-recettes avec de succulentes idées est jointe à chaque moule: du petit pain à la provençale ou aux amandes au petit pain éclair au pavot sans gluten.

Moule à petits pains

Moule à petits pains

Envie de petits pains frais!

CHF 21.90
Prix pour non abonné(e)s: CHF 25.90
plus
Quantité
De la tresse au beurre au gratin de pain

Pour tous les goûts et toutes les occasions.

De la tresse au beurre au gratin de pain

Au sortir du four, les petits pains maison sont un régal, en solo ou parés d’une garniture salée ou sucrée. Les puristes s’en tiennent au beurre, les traditionnalistes à la confiture. Quant aux non-conformistes, ils ne reculent devant aucune extravagance: fromage frais, à pâte molle ou à pâte dure, lard, jambon, salami, charcuterie, pâté de foie ou saumon. Rien n’est meilleur qu’une kyrielle de petits pains maison nature, sucrés ou salés, pour transformer un simple petit-déjeuner ou un brunch en véritable festin.

 

Suggestion: si contre toute attente, vos petits pains ne partaient pas... comme des petits pains, utilisez-les pour confectionner un gratin sucré, une soupe chaleureuse, de la chapelure ou des croûtons à parsemer sur vos salades. 

 

Recettes:

Coutumes et rites religieux

Ne manque plus que le drapeau suisse: petit pain du 1er août.

Coutumes et rites religieux

Le pain fait partie de nombreux rites et coutumes. Aujourd’hui encore, aux quatre coins du pays, certains pains sont confectionnés uniquement à l’occasion de certaines fêtes. Par exemple les couronnes de la Sainte-Agathe le 5 février dans les régions catholiques, la cuchaule pour la Bénichon à Fribourg, les petits pains de la Sainte-Barbe le 4 décembre à Bâle, sans oublier le pain de Pâques et le petit pain du 1er août.

Recette


Pendant Pessah (Pâque juive), les Juifs mangent des matsot. Ces galettes de pain azyme (sans levain) font référence à la fuite du peuple hébreux hors d’Egypte. Avant de célébrer Pessah et de manger des matsot, on nettoie la maison à fond, prend un bain et s’habille en blanc.

Un duo magique et mythique

Magnifique cadeau de bienvenue offert au nouveau voisin: une délicieuse Tresse du dimanche et du Sel au romarin, faits maison naturellement!

Un duo magique et mythique

Dans presque toutes les civilisations, le pain et le sel possèdent une valeur symbolique. Tous deux étaient considérés comme un don du ciel. Jadis, le pain était le symbole de la nourriture et de la vie. Quant au sel, il devait tenir éloignées la faim et la misère en conservant les mets et en les empêchant de s’abîmer. Partager avec quelqu’un du pain et du sel était un signe de respect, de bienveillance et d’hospitalité. On faisait ainsi l’honneur à l’invité d’appartenir à la communauté.

Aujourd’hui encore, la coutume veut que l’on offre du pain et du sel à l’occasion d’un mariage ou d’une pendaison de crémaillère. Ce duo est censé apporter le bonheur et éloigner le malheur. Le cadeau est d’autant plus apprécié par les jeunes mariés lorsque le pain est fait maison. 


Recettes:

Le pain au quotidien

Ces délicieux petits pains vont partir... comme des petits pains!

Le pain au quotidien

Autrefois, le pain avait aussi une signification existentielle en Occident comme en témoignent maintes expressions et locutions métaphoriques. En voici quelques exemples:
 

  • Gagner son pain à la sueur de son front: gagner sa vie en travaillant durement.
  • Long comme un jour sans pain: très long, d’une durée interminable.
  • Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien: extrait du «Notre Père».
  • Ça ne mange pas de pain: ça ne cause pas de dépenses.
  • Oter le pain de la bouche à quelqu’un: le priver du nécessaire.
  • Avoir du pain sur la planche: avoir beaucoup de travail.
  • Comme des petits pains: en grande quantité.
  • Bon comme du bon pain: très bon en parlant d’une personne.
  • C’est pain bénit: c’est une chose excellente.


Texte: Stephanie Riedi

20 janvier 2014