Retour à votre poids de forme

Retour à votre poids de forme

Rien ne modifie le corps aussi vite et aussi radicalement qu’une grossesse. Au cours de la première grossesse, beaucoup croient que les kilos supplémentaires s’envolent à la naissance du bébé. Or, c’est rarement le cas. La perte de poids après la naissance varie d’une personne à l’autre, tout comme la prise de poids pendant la grossesse. En général, la perte de poids dure au moins aussi longtemps que la prise, soit neuf mois. Soyez patiente et restez à l’écoute de votre corps.

Bébé est là, mais votre ventre n’a pas disparu

Avant la grossesse, votre poids était globalement stable sans que vous ayez à vous en soucier? Dans ce cas, vous pouvez partir du principe que vous retrouverez votre poids de forme au bout de neuf mois sans faire d’efforts particuliers. En revanche, si votre poids avait tendance à faire le yoyo ou à compenser en mangeant, vous allez être particulièrement mise à l’épreuve. En effet, il n’a jamais été aussi dur de rester seule que maintenant, dans un quotidien qui dépend presque exclusivement d’une autre personne.

Essayez de vous nourrir de manière saine et équilibrée. Cela profitera également à votre enfant, car vous êtes son modèle. Ne soyez pas seulement patiente avec votre enfant: soyez-le également avec vous-même. Quand une journée ne se déroule pas comme vous le voulez, dites-vous que le lendemain sera un autre jour. La persévérance est le socle de toute réussite.

Recette: Salade de légumes et poulet

Accordez-vous des repas légers et rassasiants.
Accordez-vous des repas légers et rassasiants.

Les régimes sont contre-productifs

Plusieurs facteurs entrent dans l’équation, notamment d’une alimentation saine et équilibrée, de votre exercice physique et de votre sommeil. Certes, vous vous en sentez peut-être à mille lieues, mais faites de votre mieux! Un régime strict et un déficit trop élevé en calories vous catapulteront encore plus dans le déséquilibre. A long terme, vous aurez plus tendance à prendre du poids qu’à en perdre.

Avant tout, si vous allaitez, un régime hypocalorique est totalement déconseillé. Si vous ne mangez pas assez, votre corps épuisera ses réserves de graisse pour garantir la production de lait. Or, les dépôts de graisse ne contiennent pas seulement de la graisse, puisque cette dernière renferme également toutes les substances nocives et toxiques que vous avez accumulées pendant les années passées. Toutes ces substances seraient alors transmises à votre bébé via votre lait.

Recette: Sablés à l’orange

Accordez-vous une petite portion de plaisir chaque jour.
Accordez-vous une petite portion de plaisir chaque jour.

Vous pouvez également faire de l’exercice avec votre bébé

Vous avez fait de la gymnastique post-natale ou des exercices du bassin pendant les premiers mois? Continuez ou replongez-vous dans les conseils de votre sage-femme. Ces exercices sont parfaits pour le ventre, à l’intérieur comme à l’extérieur. Quel type d’activité aimiez-vous faire avant? En salle ou en plein air, seule ou en groupe? Essayez d’intégrer de nouveau un peu d’exercice dans votre quotidien. Vous avez également de nombreuses possibilités de faire de l’exercice avec votre enfant.

Déroulez votre tapis de yoga pendant que votre petit joue par terre pour faire quelques exercices simples, que ce soit une série de salutations du soleil ou des postures de renforcement abdominal comme la planche ou le bateau. Les exercices de musculation bien connus comme les abdominaux ou les pompes sur les genoux transforment la graisse en muscle.

Enfilez vos baskets pour une promenade en poussette et marchez aussi vite que vous le pouvez sans être essoufflée en parlant. Peut-être connaissez-vous une autre mère qui sera ravie de faire des balades minceur avec vous.

Privilégiez les exercices qui vous font plaisir.
Privilégiez les exercices qui vous font plaisir.

Une impression de satiété saine

De nombreuses personnes affirment ne pas bien ressentir la satiété, mais rares sont celles qui disent ne pas ressentir la faim. En vérité, les deux sont comme les deux faces d’une même pièce et pour stabiliser durablement son poids, il est indispensable de savoir reconnaître la sensation de satiété comme de faim. Essayez donc de détecter votre faim à temps et de manger à ce moment. Des repas réguliers, équilibrés et rassasiants vous y aideront tout en vous évitant les fringales.

Prévoyez au moins trois repas principaux. Si vous allaitez, vous aurez sans doute besoin de collations supplémentaires. Privilégiez les produits à base de céréales complètes. Des légumes ou de la salade en quantité suffisante et une bonne dose de protéines vous caleront durablement. Essayez de limiter votre consommation de sucre raffiné et optez plutôt pour des fruits sucrés.

Nos conseils:

  • Troquez votre escalope à la crème contre une escalope méditerranéenne avec du citron.
  • Epargnez-vous les six morceaux de sucre contenus dans un yogourt ordinaire en optant à la place pour un yogourt nature accompagné de fruits frais.
  • Mangez des calories au lieu de les boire: les boissons sucrées (y compris les jus de fruits et smoothies sains) contiennent de nombreuses calories superflues.

Recette: Poulet et chou chinois

Les fibres alimentaires des légumes et les protéines du poulet procurent une sensation de satiété.
Les fibres alimentaires des légumes et les protéines du poulet procurent une sensation de satiété.

Tout est plus simple quand on est accompagné

Les raisons de manger plus que ce dont votre corps a vraiment besoin sont nombreuses. L’alimentation occupe une place centrale dans les activités d’une maman, que ce soit lorsque vous cuisinez, lorsque vous faites les courses ou lorsque vous préparez des collations. Dans ces conditions, entretenir un rapport sain à la nourriture tient véritablement du défi pour de nombreuses femmes. Si vous constatez que votre poids ne s’oriente pas du tout à la baisse, cherchez de l’aide. Faites-vous accompagner personnellement par un spécialiste, car vos habitudes alimentaires sont aussi uniques que vous.

Petit exercice de respiration pour se recentrer

Ce dont vous avez véritablement besoin, vous ne pouvez le sentir qu’en vous recentrant sur vous. Chaque jour, consacrez à votre ventre un petit moment d’attention. Voici un petit exercice à mettre en pratique immédiatement. Il dure deux à trois minutes et peut se pratiquer presque n’importe où. Asseyez-vous confortablement, le dos droit et les pieds posés au sol. Posez les mains sur votre ventre, fermez les yeux et respirez profondément pour repousser vos mains. Suivez attentivement les mouvements de votre sangle abdominale.

Pour aller encore un peu loin, vous pouvez demander à votre ventre: «De quoi as-tu besoin?» Tendez l’oreille. Une réponse montera peut-être de votre abdomen. Dans le cas contraire, appréciez simplement ce bref moment de calme.

Recentrez-vous et profitez d’un moment de calme.
Recentrez-vous et profitez d’un moment de calme.