Poisson: délices des gourmets

Poisson: délices des gourmets

Les recettes de poisson dans leur grande diversité enrichissent nos menus, pas seulement le Vendredi saint, jour où traditionnellement le poisson est à l’honneur sur beaucoup de tables. Cuisiné à l’ancienne, dans une version printanière et légère, ou encore avec une touche d’exotisme, le poisson est toujours partant pour épater nos papilles.

Truites et féras – les deux stars helvétiques

Comment oublier la saveur d’une truite fraîchement pêchée, dégustée par une belle journée de printemps dans une ginguette au bord d’une rivière. Un mets si simple et si exquis! Les Suisses consomment généralement les filets et servent plus rarement des poissons entiers. Dommage, car parmi les classiques figurent de merveilleuses recettes où le poisson entier tient la vedette comme la truite au bleu ou la truite et la féra meunières, doucement poêlées au beurre, parsemées d’un peu de persil. Mais rien n’empêche ceux qui préfèrent les filets de les préparer aussi à la meunière.

Recettes de poisson appréciées

Les poissons d’eau douce font le régal des gourmets. Lever les filets n’a rien de compliqué.

Neptune sent le printemps

Les jours commencent enfin à rallonger et l’air se fait plus doux. En même temps, nous ressentons de nouveau l’envie de manger plus léger. Ras-le-bol des lourds plats d’hiver, place aux couleurs et à la fraîcheur dans nos assiettes! Combiné à des légumes multicolores, le poisson est un menu idéal. Les paupiettes préparées dans un panier-vapeur sont à la fois appétissantes, légères et saines. Délicatement farcies de thym et de persil frais, nappées d’une petite sauce au vin blanc, elles sentent bon le printemps! Après un repas aussi léger, une courte promenade permettra peut-être de découvrir les premières primevères et les forsythias en fleurs, preuve que le printemps est bel et bien arrivé chez nous.

Pocher: mode de cuisson en bref

Une recette printanière: roulades de poisson, sauce safranée et riz vert. Voir la recette (pdf): cliquez sur l’image.
Une recette printanière: roulades de poisson, sauce safranée et riz vert. Voir la recette (pdf): cliquez sur l’image.

Quand le poisson joue à cache-cache

Le poisson est très accommodant et se prête à bien des préparations surprise. Exemple: dans la farce de ce Pâté de poireau se sont glissés de tendres filets de sandre. Au goût prononcé du poireau fait écho la texture veloutée de la crème fraîche. C’est le moment où jamais d’inscrire cette spécialité au menu.

Aux enfants qui n’aiment pas beaucoup le poisson, faites la surprise de Croustades de Neptune. Nous savons par expérience qu’elles n’ont pas leur pareil pour faire aimer le poisson aux juniors.

Vol-au-vent, paupiettes et «filet en croûte»: les filets de poisson adorent se déguiser et faire des farces. À lire: Paquets surprises pour les fêtes.

Un déguisement raffiné, préparé avec le kit pour croustades garnies «Surprise» (ci-dessous): Saumon au safran. Recette: cliquez sur l’image.
Un déguisement raffiné, préparé avec le kit pour croustades garnies «Surprise» (ci-dessous): Saumon au safran. Recette: cliquez sur l’image.

Recettes de poisson à l’asiatique

Et si pour changer, vous prépariez le vendredi saint un plat de poisson venu d’ailleurs? Un succulent machli korma indien, un filet de cabillaud à la mode thaïe, parfumé à la citronnelle, ou encore un curry de poisson de l’Indonésie (kari ikan) tout simplement cuit au four? Le subtil mélange d’épices donnent à ces recettes une note de fraîcheur différente de celle que nous connaissons ou de la cuisine italienne. Elles valent en tout cas le détour. Et en accompagnement, comment pourrait-il en être autrement, prévoyez du riz parfumé ou du basmati.

Le poisson ne connaît pas de frontières: poisson poêlé, filet de cabillaud à la mode thaïe. Recette (pdf): cliquez sur l’image.
Le poisson ne connaît pas de frontières: poisson poêlé, filet de cabillaud à la mode thaïe. Recette (pdf): cliquez sur l’image.

Le saviez-vous?