retour
MagazineDossiersCarnaval: régal avant le carême

Carnaval: régal avant le carême

Merveilles, cuisses-dames, crêpes et oreillettes sont aussi inséparables du carnaval que les déguisements et les cliques. Toutes ces gourmandises frites dans la graisse ne lésinent pas sur les calories! Mais le carême succédant aux excès du carnaval, nous n’allons pas bouder notre plaisir!

Réjouissances et ripailles
Les merveilles cachent bien leur jeu: elles semblent si légères alors qu’elles sont très caloriques!
Réjouissances et ripailles

Pour beaucoup de gens, le carnaval est la plus belle période de l’année! Tout (ou presque) semble permis: se défouler, se déguiser, admirer les cortèges en simple badaud ou se régaler de friandises. Même sans être un aficionado, difficile de ne pas se laisser tenter par toutes ces douceurs.

 

Cuisses-dames, oreilles de lapin, rissoles, rouleaux de tabac, merveilles, bugnes et beignets... les formes, recettes et noms sont nombreux en Suisse. Les fritures de carnaval peuvent avoir une forme allongée, en losange, recourbée, ronde ou plate, un bord dentelé, être fourrées ou non. Les plus connues sont les merveilles.

 

Inutile de tourner autour du pot: côté gras et malgré les apparences, les merveilles ne sont pas une mince affaire. Craquantes et super fines, elles cachent bien leur jeu: composées entre autres de farine blanche, ?œufs, crème et sucre, elles comportent, selon le fabricant, un tiers de matière grasse.

Recettes

 

Un jeudi qui porte bien son nom
Friandises de carnaval: dernière occasion de faire ripaille avant la longue période de jeûne.
Un jeudi qui porte bien son nom

Jadis, manger gras était synonyme de manger bien et copieusement. Et avant les 40 jours de jeûne qui précèdent Pâques, les gens en avaient bien besoin. Pour les fritures, on utilisait traditionnellement du saindoux (extrait du lard) ou du beurre clarifié. Aujourd’hui, on se sert d’huiles supportant les hautes températures, par exemple l’huile d’arachide.

 

Autrefois, le jeudi gras ou «jeudi sale» avant le mercredi des cendres désignait le jour où l’on commençait à faire les fritures à la maison. Cette journée correspondait aussi à la dernière possibilité de tuer le cochon. Le mot «sale» désigne ici la graisse, le saindoux. Ce sous-produit de l’abattage atterrissait directement dans la cuisine et servait à confectionner les fameuses gourmandises.

Friture: pratique et tentante
Les beignets étaient servis aussi lors de fêtes spéciales et offerts en gage d’amour.
Friture: pratique et tentante

La grande popularité que connaissait ce mode de cuisson s’explique par des raisons pratiques: jusqu’au 20e siècle, posséder un four à la maison n’était pas évident. Or la friture a l’avantage de se pratiquer sur un simple fourneau. Elle nécessite uniquement une grande casserole posée sur le feu. Le bain de friture doit suffire pour pouvoir retourner l’aliment plusieurs fois et l’arroser de graisse. Normalement, on en préparait tout de suite une grande quantité.

 

Les gâteaux frits dans l’huile et cette méthode de cuisson étaient considérés à l’époque comme le nec plus ultra. Pas seulement à l’occasion du carnaval, mais aussi des fêtes de famille, fêtes foraines ou journées d’action de grâce. Ces friandises marquaient parfois le début d’une union. Les femmes en âge de se marier les offraient aux hommes pendant le carnaval. On raffolait de ces gâteaux - et surtout d’autres «douceurs» - tant et si bien que régulièrement l’Eglise interdisait ces offrandes jugées somme toute pas très catholiques!

Recette

Oreilles de lapin - frites et au lit
Les oreillettes et autres friandises de carnaval gonflent légèrement à la cuisson.
Oreilles de lapin - frites et au lit

En Suisse, en Allemagne et en Autriche, les oreillettes (également appelées fantaisies) font partie des plus anciennes friandises de carnaval. Leur forme de triangle étiré est empruntée à l’oreille de lapin. Elles gonflent légèrement dans le bain de friture.

 

Elles doivent probablement leur origine à une véritable oreille de lapin que l’on avait coutume, au 14e siècle, de glisser dans le lit des enfants pour les aider à s’endormir. Reste à savoir si les oreillettes, aujourd’hui, aident encore les enfants à faire de beaux rêves... Plusieurs recettes sont connues dès le début du 16e siècle. Mais les oreillettes n’ont pas toujours été sucrées. Non sucrées, on les mangeait avec de la salade.

Jeûner pour faire durer les provisions!
Avec l’autorisation du pape, on pouvait consommer des produits laitiers pendant le carême.
Jeûner pour faire durer les provisions!

Pendant des siècles, l’observance du jeûne interdisait la consommation de protéines animales, à l’exception du poisson, des grenouilles, des écrevisses et des escargots! Mais plusieurs localités en Suisse demandèrent au pape une autorisation spéciale pour au moins utiliser des produits laitiers pendant le carême. Autrefois, le jeûne imposé par l’Eglise avait aussi une signification pratique: la fin de l’hiver correspondait au moment où les provisions commençaient à diminuer. Et grâce aux préceptes de l’Eglise, on pouvait les faire durer plus longtemps.

Oreillettes - faites en un tournemain

A essayer et savourer: oreillettes pas plus grandes qu’une bouchée!

Oreillettes - faites en un tournemain

Les oreillettes sont une jolie variante des merveilles de carnaval. Ces petites bouchées sont également connues en Italie sous le nom de «Chiacchiere», mot évoquant les bavardages qui accompagnent leur préparation! Notre recette qui s’en inspire contient un peu de vin blanc et de grappa.

Recette


Texte: Alexandra M. Rückert

Offres actuelles

Papier fraîcheur «spécial pain» (40 feuilles)

Papier fraîcheur «spécial pain» (40 feuilles)

Pour prolonger la fraîcheur de votre pain!

CHF 11.90
Prix pour non abonné(e)s: CHF 13.90
Quantité
Duo de plaques «Cuisine légère»

Duo de plaques «Cuisine légère»

Cuisine au four légère et «basses calories»!

CHF 24.90
Prix pour non abonné(e)s: CHF 29.90
Quantité
Cuisine suisse

Cuisine suisse

Plus de 130 recettes sur plus de 300 pages!

CHF 36.90
Quantité
Bol à pâte antiprojection

Bol à pâte antiprojection

Préparation sans projections!

CHF 19.90
Prix pour non abonné(e)s: CHF 23.90
Quantité
Shaker multi-usage

Shaker multi-usage

Des sauces plus onctueuses que jamais!

CHF 21.90
Prix pour non abonné(e)s: CHF 25.90
Quantité