retour
MagazineDossiersMiam-miam, des muffins!

Miam-miam, des muffins!

Mine de rien, les muffins sont devenus des petites gâteries très tendance. Ces mini-gâteaux dont on fait une bouchée ont tout bon et fédèrent toutes les générations. Parfait en toute occasion - en pique-nique, à l’heure du café, sur un buffet festif ou pour combler un petit creux, le muffin est un touche-à-tout qui fait nos délices!

Le muffin anglais traditionnel

Muffins anglais classiques avec beurre et confiture.

Photo: bab.ch/StockFood

Le muffin anglais traditionnel

Lorsque Samuel Bath Thomas, sujet de sa Majesté, traverse l’Atlantique en 1880 pour émigrer en Amérique, il prend bien soin d’emporter dans ses maigres bagages la recette de muffins qu’il tenait de sa mère.

Les plus anciennes recettes anglaises de muffins datent du milieu du 18e siècle. La première boulangerie à New York qui se lance dans la confection et la vente de muffins les appelle tout simplement «muffins anglais», en référence à l’origine de leur recette. Par sa consistance et son goût, le muffin anglais s’apparente plutôt à un petit pain qu’à un gâteau. La pâte contient très peu de sucre et, comme le pain, lève sous l’effet de la levure. Le muffin levé est cuit dans un cercle en métal posé sur la plaque du four et dans lequel on verse la pâte. A mi-cuisson, on retourne les cercles avec les muffins afin que le dessus comme le dessous soient légèrement dorés. Dans les recettes authentiques, la pâte se prépare en trois étapes et à chaque fois, on la laisse reposer plus ou moins longtemps. C’est la seule manière d’obtenir la consistance typique du muffin anglais: une croûte légèrement croustillante et tournée dans de la farine de maïs et un cœur de texture moelleuse, un peu comme un petit pain paysan.

Normalement, les muffins anglais sont présentés fendus dans l’épaisseur, puis toastés et tartinés de beurre ou de confiture. Aux Etats-Unis, ils servent souvent aussi de fond pour les pizzas ou les canapés.

Le muffin moderne made in USA

Le petit gâteau tendance que nous connaissons et dont nous raffolons: Muffins aux myrtilles.

Le muffin moderne made in USA

La version américaine du muffin s’est développée avec l’invention de la poudre à lever dans la deuxième moitié du 19e siècle. Celle-ci simplifiait le processus de préparation et faisait gagner du temps car désormais, la pâte ne devait plus attendre pour lever, mais pouvait se glisser directement au four.

La pâte est coulée dans les cavités d’une plaque à muffins spéciale et il n’est plus nécessaire de retourner les muffins à mi-cuisson. C’est ainsi que les muffins américains, en levant au four, acquièrent leur forme typique de champignon. Par sa texture et son goût sucré, le muffin américain ressemble à un gâteau, quoiqu’il existe aussi toutes sortes de variantes plus consistantes. Les muffins donnent envie d’expérimenter, car la pâte de base se marie avec tellement d’ingrédients: chocolat en poudre, Baileys, sirop de fleurs de sureau, gingembre, cannelle ou vanille, pour n’en citer que quelques-uns.

Le plus souvent, ces ingrédients que l’on pourrait aussi utiliser pour le décor, sont incorporés dans la pâte. Le muffin aux myrtilles et le muffin aux pépites de chocolat sont parmi les plus connus. Des petits morceaux de chocolat aux différents morceaux de fruits ou noix et noisettes, toutes les fantaisies sont permises. En général, les muffins ne comportent pas de glaçage au sucre.

Suggestion: pour que la pâte soit à la bonne consistance, il est préférable d’utiliser un corps gras liquide - beurre fondu ou comme le préconisent beaucoup de recettes américaines, huile végétale. L’agent de pousse doit aussi être en rapport avec l’acidité de la pâte. Plus les ingrédients liquides sont acides (p.ex. babeurre, yogourt), plus il faut compenser la quantité de poudre à lever par du bicarbonate de soude.

Recettes

 

Les muffins, eux aussi, se refont une santé!

Manger sainement est une tendance qui se manifeste aussi dans la confection des muffins.

Les muffins, eux aussi, se refont une santé!

Le souci de manger sain est une tendance qui n’épargne pas les muffins. Dans de nombreuses variantes, on incorpore des ingrédients réputés pour leur effet bénéfique sur la santé - farine complète, son, flocons d'avoine, etc. - et évite les agents conservateurs. Mais pour pouvoir se garder un peu plus longtemps, ces muffins contiennent naturellement un peu plus de graisse et de sucre.

Les variations et les saveurs sont innombrables, si bien qu’on ne s’en lasse jamais. Les muffins se mangent au petit-déjeuner, pendant la pause, au dessert et à l’heure du café ou du thé. Ils sont parfaits pour les dix-heures et les goûters, sur un buffet festif et bien sûr pour le pique-nique.

Madeleine - la cousine française

Les madeleines ressemblent beaucoup aux muffins et sont aussi savoureuses que leurs cousins. Celle-ci est cuite dans un petit moule à brioche.

Madeleine - la cousine française

Il existe en France un gâteau qui à bien des égards ressemble au muffin: c’est la madeleine. Comme son cousin, la madeleine est faite à partir d’une simple pâte travaillée, cuite dans de petits moules dont la forme traditionnelle s’inspire d’une coquille saint-jacques. La pâte se compose de farine, sucre glace, beurre, œuf et bicarbonate de soudium. On la parfume avec du zeste de citron ou du rhum.

Bien que les variations sur les madeleines ne soient pas aussi nombreuses que celles du muffin, ce petit gâteau national, symbole de l’enfance, jouit d’une énorme popularité en France et au-delà des frontières du pays.

Suggestion: à défaut de petits moules spéciaux, on peut confectionner des madeleines dans de petits moules à brioches ou dans une plaque à muffins.

Recettes

Variations salées

Pour le pique-nique ou pour accompagner une salade ou du poisson: délicieux Muffins de couscous.

Variations salées

Parfaite mise en bouche, pratique pour emmener en pique-nique ou simplement complice d’une salade, quelles que soient l’occasion et la manière de le présenter, le muffin épatera vos invités! Les déclinaisons salées du muffin sont autant d’idées originales et savoureuses pour accommoder des restes de la veille.

Suggestion: avant de remplir les moules, placez au fond perpendiculairement deux bandes de papier cuisson. Elles faciliteront le démoulage des muffins au sortir du four.

Recettes


Texte: Jeannine Hegelbach
29 juillet 2013