Refroidissement et grippe: conseils, remèdes et recettes

Refroidissement et grippe: conseils, remèdes et recettes

Grippe et refroidissement sont deux maladies infectieuses fréquentes en hiver. On peut renforcer ses défenses immunitaires naturelles jusqu'à un certain point, grâce à une alimentation saine tout au long de l'année.

Quelle est la différence entre refroidissement et grippe?

Aussi bien le refroidissement que la grippe sont provoqués par des virus.
Il est important de distinguer l'infection de type grippale d’une vraie grippe (influenza). La vraie grippe est déclenchée par un virus agressif. Elle peut être bénigne ou entraîner des complications. Les symptômes apparaissent soudainement et sont ressentis dans tout le corps. La personne malade se sent complètement abattue et peut à peine tenir sur ses jambes. Forte fièvre, transpiration abondante et frissons, maux de tête et vives douleurs articulaires et musculaires sont de fréquents symptômes. Le rhume est plutôt une exception. Généralement une grippe dure au moins sept jours.

Malheureusement la nutrition aide peu dans la prévention d’une vraie grippe (influenza).

Dans le cas du refroidissement, il s’agit d’une infection des voies respiratoires supérieures. Souvent le rhume est le premier et parfois le seul symptôme. Il peut être accompagné de maux de gorge, toux, maux de tête et fièvre. Le plus souvent, un refroidissement est gênant, mais bénin. Il s’atténue de lui-même au bout de trois à cinq jours.

Comment les attrape-t-on?

Dans les lieux publics et les lieux d’affluence (bus, cinéma, école, etc.) les virus ont beau jeu. Il suffit qu’une seule personne ait la grippe. Dès qu’on s’en approche de trop près, on court le risque d’être contaminé par les particules expulsées au moment où la personne tousse ou éternue. Pendant la saison froide et humide, les virus se propagent très rapidement. De plus, nos voies respiratoires sont irritées par l’air froid à l’extérieur et l’air souvent trop sec dans les pièces chauffées, ce qui diminue les défenses locales.

Garder le lit est le meilleur moyen de guérir rapidement. Comme le dit la sagesse populaire, il faut prendre son mal en patience - et en buvant assez.
Garder le lit est le meilleur moyen de guérir rapidement. Comme le dit la sagesse populaire, il faut prendre son mal en patience - et en buvant assez.

Vidéo: MixFIT «Agrumes»

Un seul appareil pour mixer et presser

Grâce à cet appareil puissant, vous préparez en un clin d’œil des boissons riches en vitamines à boire chez vous ou à emporter. Superpratique: le nouvel élément pour presser les agrumes sans effort.

MixFIT «Agrumes»

CHF 49.95 59.95 sans aboPlus de 100 pièces disponibles
Vers le produit >

Guide des smoothies

Dans notre dossier Guide des smoothies vous trouverez tout sur les potions magiques tendance.

Ginger Hot Shot

En Chine et en Inde, le gingembre est utilisé comme remède depuis cinq mille ans pour ses propriétés antispasmodiques, anti-inflammatoires et analgésiques. Depuis quelque temps, le ginger shot sans alcool est très prisé chez nous. Il contribue à protéger de la grippe et des refroidissements, ainsi que des nausées. Pour l’hiver, nous recommandons notre version «hot»: buvez-en chaque matin un petit verre pour renforcer votre système immunitaire. Mais attention: ce nectar est très piquant, dégustez-le à petites gorgées.

1 orange, 25 g de gingembre

Presser l’orange et verser le jus dans une casserole. Peler le gingembre, râper, ajouter, bien faire chauffer. Verser dans des verres à shot et déguster.

  • Pour env. 1 dl
  • Suggestion: délicieux aussi froid.
  • Conservation: refroidi, 2 jours à couvert au réfrigérateur.
Ginger Hot Shot: de quoi se requinquer!
Ginger Hot Shot: de quoi se requinquer!

Tilleul: remède médicinal et coupe-soif

Les fleurs de tilleul donnent une tisane très recommandée en cas de grippe et de refroidissements. L’infusion de fleurs de tilleul est antispasmodique, expectorante et sudorifique. Le tilleul est aussi un coupe-soif très apprécié, particulièrement désaltérant avec un trait de jus de citron.
Une infusion très chaude de tilleul ou de sureau fait baisser la fièvre et remplace le liquide perdu par la transpiration.
Une infusion très chaude de tilleul ou de sureau fait baisser la fièvre et remplace le liquide perdu par la transpiration.

À la recherche de l’oignon

L’oignon et son goût caractéristique sont irremplaçables en cuisine. Mais ce légume banal qui nous est si familier possède aussi des vertus thérapeutiques largement mises à profit par la médecine populaire.

À lire: L’oignon - piquant et paré de toutes les vertus, avec beaucoup de recettes.

Recommandations en cas de refroidissement et de grippe

Les médicaments atténuent uniquement les symptômes. L’organisme doit seul venir à bout de la grippe. Garder le lit est le meilleur moyen de guérir rapidement. Comme le dit la sagesse populaire, il faut prendre son mal en patience. Pendant cette phase de repos, le système immunitaire se mobilise et conjugue ses forces pour combattre le virus.

La fièvre faisant transpirer, le corps se déshydrate. Une personne grippée devrait donc boire 1 ½ à 2 litres de plus par jour, de préférence des tisanes, de l’eau minérale, des jus de fruits et de légumes, ainsi que du bouillon.

En diluant les mucosités, l’apport de liquide parvient à calmer l’envie de tousser. Quand on a de la fièvre, on n’a pas d’appétit. Il est inutile de forcer le patient à manger. Pendant cette courte phase de la maladie, il ne court aucun risque de sous-alimentation. Proposer de préférence de petits repas légers tels potages, muesli, fruits, zwiebacks, toast, gressins.

Recette (pdf): Potage Célestine au persil

Le consommé Célestine au persil (bouillon et lanières de crêpes) est très digeste et apporte aussi du liquide.
Le consommé Célestine au persil (bouillon et lanières de crêpes) est très digeste et apporte aussi du liquide.

Pro de la soupe «Power»

CHF 129.95 139.95 sans aboPlus de 100 pièces disponibles
Vers le produit >

Régime reconstituant après une grippe

Après cette période de «demi jeûne», l’appareil digestif doit se remettre lentement en marche. Normalement, quand on sort d’une grippe, on n’a instinctivement pas envie de plats gras et indigestes. Les aliments les plus faciles à digérer sont les hydrates de carbone, par exemple sous forme de pain, riz, pommes de terre, pâtes, mais aussi légumes étuvés et fruits. Un ou deux jours après le rétablissement, on peut compléter le menu par des aliments riches en protéines et pauvres en graisse: p.ex. viande maigre, produits laitiers écrémés. Il n’existe pas vraiment de directives diététiques. Le patient, à l’écoute de son corps, se fie généralement à son instinct et préfère de lui-même manger léger.

Recette: Penne et émincé (pdf)

Les reconvalescents ne sont pas les seuls à apprécier les penne et l’émincé.
Les reconvalescents ne sont pas les seuls à apprécier les penne et l’émincé.