Interview avec Cécile Fuchs à propos du programme d’amaigrissement de Betty Bossi

Interview avec Cécile Fuchs à propos du programme d’amaigrissement de Betty Bossi

Cécile Fuchs est mère de trois enfants âgés de deux à huit ans. Dans sa vie de maman, ses habitudes alimentaires ont, elles aussi, changé. Le journal alimentaire numérique «Maigrir sainement» l’a aidée à comprendre ce dont il fallait tenir compte pour retrouver son poids de forme. Elle a perdu 8 kilos et réussi à maintenir son poids au quotidien. Nous avons demandé à Cecile de nous parler de son expérience avec le programme d’amaigrissement de Betty Bossi.

Quand vous-êtes-vous rendu compte qu’il fallait changer quelque chose dans votre mode de vie?

Cécile: C’était autour de Noël, ou plutôt juste après. Pendant la période des fêtes, on mange toujours un peu plus que d’habitude. Et quand, après les vacances, je n’étais plus à l’aise dans mes pantalons, le moment était venu de me dire qu’il fallait que ça change. Maman de trois enfants, je me suis toujours dit que quand le plus petit aurait deux ans, je changerais quelque chose et m’occuperais de ma ligne. Juste à ce moment-là, nous avons repéré l’appli dans le journal Betty Bossi et nous avons pensé: c’est le moment de s’y mettre!

Votre mari s’y est donc mis aussi?

Cécile: Oui, nous avons fait cela ensemble. Il a suivi les conseils et partagé mes menus. Nous n’étions pas du tout en concurrence, mais le fait qu’il participe m’a motivée.

Comment vous nourrissiez-vous avant d’entamer ce programme?

Cécile: Je mangeais avec les enfants, et ça m’a été fatal, car j’étais pratiquement toute la journée en train de manger: à dix heures, à quatre heures, sans parler de tous les restes. Un cracker par-ci, un morceau de banane par-là, ça finit pas compter. Les petits ont besoin de ces collations, mais pour moi, elles n’étaient pas nécessaires.

Vos problèmes de poids remontent à quand?

Cécile: Avant mes grossesses, je n’avais pas vraiment de problèmes de poids. Mais avec les enfants, et pendant la grossesse déjà, j’ai un peu modifié mes habitudes alimentaires. Pendant la grossesse et l’allaitement, on a aussi besoin d'un peu plus. Après mon premier enfant, ce n’était pas un problème, mais avec le deuxième, je n’ai plus perdu mes kilos entre trop. Et avec les enfants, j’ai pris l'habitude de grignoter plein de petits trucs, de terminer leur assiette. C’est devenu simplement une habitude, peut-être que les grossesses n’y étaient pour rien et que mes habitudes alimentaires ont simplement changé un peu.

Comment ces problèmes ont-ils influencé votre vie quotidienne?

Cécile: Tout à coup, je ne pouvais plus entrer dans mes pantalons ou dans mes vêtements préférés. Mais il y avait aussi d’autres choses, comme par exemple, être vite épuisée pendant un effort physique. Bref, je ne me sentais plus aussi bien dans mon corps.

Qu’attendiez-vous du programme d’amaigrissement de Betty Bossi?

Cécile: J’ai toujours aimé les recettes de cuisine Betty Bossi. Je savais que «ça fonctionnait». Quand j’ai entendu parler de l’appli, j'ai pensé que je pouvais faire confiance puisque je connais bien et le nom, et les recettes Betty Bossi. Et lorsqu’à mi-parcours, j’avais déjà atteint mon objectif, et l’avais même revu à la baisse, c’était naturellement super motivant. Cela fonctionnait tellement bien. J’étais étonnée de voir combien de choses je pouvais manger tout en perdant du poids. Et je n’avais pas du tout faim non plus.

Quels étaient les objectifs que vous vouliez atteindre?

Cécile: Au début, je visais trois kilos. Comme je les ai perdus très vite, ça m’a motivée pour continuer. Je n’ai eu faim à aucun moment car, en fait, on peut manger pas mal de choses. Et ça m’a vraiment surprise.

Comment s’est passé le début du programme? Quelles ont été vos difficultés?

Cécile: J’ai remarqué que le petit-déjeuner était essentiel pour moi afin de tenir jusqu’à midi. J’ai eu aussi un peu de mal à me passer du goûter que je partageais avec les enfants. Alors j’ai commencé à me préparer un bon thé, histoire de m’accorder aussi un petit plaisir.

Vos objectifs ont-ils changé?

Cécile: Oui, j’ai perdu 8 kilos jusqu'à maintenant, c’est beaucoup plus que ce que j’avais prévu au départ. Avec le temps, je savais ce que je pouvais manger et en quelle quantité. Je suis devenue moins stricte avec moi-même et je ne sortais plus toujours la balance.

Quel a été votre premier succès?

Cécile: Le fait que les résultats si vite obtenus soient visibles. C’était très motivant.

Les 3 clés du succès de Cécile

Les 3 clés du succès de Cécile

  • Cela vaut la peine d’utiliser l’appli tous les jours. On y trouve tellement d’inspiration, mais aussi aussi de soutien.
  • Se réjouir aussi des petits succès!
  • Informer les autres que l’on veut perdre du poids et modifier son alimentation. Par exemple après le cours de gym, plus de bière ni de boisson sucrée. Je buvais simplement du thé. Au début, naturellement, on me demandait pourquoi, et j’en ai parlé ouvertement.

Comment le programme d’amaigrissement a-t-il changé votre alimentation?

Cécile: J’ai intériorisé ce que j’ai appris dans von quotidien. J’ai aussi adopté les pauses repas. Mais pendant les vacances, par exemple, je n’étais pas aussi stricte.

Et plus généralement, qu’est-ce qui a changé dans votre vie?

Cécile: J’aimerais bien sûr conserver tout ce que j’ai appris, ainsi que ma ligne! J'ai eu tellement de retours positifs, c’est très motivant. En fait, pour moi, c’est aussi un peu un retour à mes anciennes habitudes alimentaires, avant mes grossesses. Ce n’était pas entièrement nouveau, il a simplement fallu que je réapprenne.

Qu’est-ce qui vous a le plus aidée dans ce programme d’amaigrissement?

Cécile: Le fait de me rendre compte que certains aliments sont vraiment très caloriques. Un hamburger avec du pain, c'est déjà copieux, ou une glace à la piscine, bref, d'être conscient du nombre de calories qu'on ingère, y compris dans une simple sauce à salade. Une chose qu'on oublie de compter alors que le choix de la sauce a beaucoup d'importance.

Qu'avez-vous fait quand vous n'étiez pas motivée?

Cécile: Je m'accordais un petit truc de temps en temps, le week-end par exemple, ou lors d'un anniversaire. Et naturellement, le fait de voir les kilos fondre si vite, ce fut bien sûr ma plus grande motivation.

Quelle est pour vous l’importance de l’activité physique et du sport?

Cécile: Bouger est très important pour moi. Je roule beaucoup à vélo, par exemple pour faire les courses ou encore avec les enfants. Le sport au quotidien est aussi important pour moi. Je travaille souvent au jardin et je membre d’un club de gym.

Et quelle est l’importance de l’alimentation et de la nourriture dans votre quotidien?

Cécile: L’alimentation est un sujet qui m’a toujours intéressée. La cuisine est pour moi une activité très sociale. Enfants, nous ne mangions pas non plus de pizzas surgelées à la maison. Et c’est pareil aujourd’hui. Pas parce que je trouve ça stupide, mais simplement parce que j’adore tout préparer moi-même. Chez nous, on aime se retrouver dans la cuisine pour éplucher des légumes et cuisiner ensemble.

Les 3 recettes chouchous de Cécile dans l’appli

Comment votre entourage a-t-il réagi à votre perte de poids?

Cécile: De manière très positive. On m’a fait beaucoup de compliments. Quand on a quelques kilos en trop, personne ne dit rien, mais là, j’étais heureuse de recevoir tous ces retours. Ça se voyait que j’avais perdu poids.

Et maintenant, comment allez-vous continuer?

Cécile: Je vais continuer de sauter les collations entre les repas et de privilégier les légumes plutôt que les glucides. Garder vraiment ce que j’ai appris et ne pas retomber dans mes vieilles habitudes. Maintenant, je n’ai plus de poids à perdre, mais j’aimerais bien conserver mon poids actuel.

Merci Cécile pour cet entretien. Nous vous souhaitons encore beaucoup de succès et de plaisir avec ce programme.

 2 Novembre 2022