Les paninis - nos sandwichs chouchous

Les paninis - nos sandwichs chouchous

Les Anglais l’ont inventé, mais ce sont les Italiens qui l’ont perfectionné. Car ils eurent un jour la bonne idée de faire griller un court instant des sandwichs garnis de divers aliments. Résultat: le pain croustille, le fromage fond délicieusement et les arômes de la garniture sont pleinement mis en valeur. Désormais, plus besoin de se rendre en Italie pour savourer un merveilleux panini.

Panino caldo: un parfum de vacances

Après avoir flâné le long des étals du marché, on s’installe au comptoir d’un petit bar typiquement italien et commande un verre de vin et un panino caldo, un «petit pain chaud». Côté garniture, on a l’embarras du choix. En attendant que le sandwich passe sous le gril, on a tout le temps d’observer les gens et de prêter l’oreille aux conversations animées. Et le moment arrive enfin où l’on peut mordre à belles dents dans l’objet du désir: symbole des vacances à l’italienne, pur moment de régal et de bonheur. Les Italiens sont depuis longtemps passés maîtres dans l’art de faire des prouesses culinaires avec trois fois rien.

Légumes grillés, mozzarella et jambon cru, tomates et mozzarella, jambon et fontina font partie des garnitures classiques. Il existe naturellement des «barista» à l’affût d’innovations qui garnissent leurs petits pains de spécialités régionales et de produits de saison.

Panino caldo: version classique avec jambon cru et mozzarella.
Panino caldo: version classique avec jambon cru et mozzarella.

Tramezzini - une spécialité de Venise

A Venise, on savoure des Tramezzini, petits sandwichs triangulaires à base de pain de mie, copieusement garnis d’épinards, œuf, tomate et mozzarella, rôti froid, etc., mais toujours abondamment tartinés de mayonnaise. Tous les bars ou presque proposent un large choix de ces petites bouchées gourmandes. Contrairement aux paninis, les Tramezzini ne sont pas servis chauds. En revanche, ils sont presque toujours accompagnés d’un «ombra» (une ombre) c’est-à-dire d’un verre de vin blanc. Il n’est pas rare de voir dès dix heures du matin, des élégantes accoudées au comptoir, commander ce petit en-cas.

Recette: Tramezzini

Tramezzini: tentation gourmande à Venise.
Tramezzini: tentation gourmande à Venise.

Croque-monsieur et submarines

Les Français ont eux aussi leur sandwich chaud: le Croque-monsieur, garni de jambon et de fromage. Le croque-madame, version au féminin, comporte en plus un œuf sur le plat, posé à cheval sur le toast chaud. Si l’on retrouve ces deux classiques partout en France, on chercherait en vain la même diversité qu’en Italie. En matière de croques, la grande nation reste fidèle au classicisme. Aux Etats-Unis, par contre, le client à l’embarras du choix. Des chaînes spécialisées proposent des dizaines de garnitures, sauces et «topings». Et après avoir passé commande, il faut parfois patienter un bon moment avant de pouvoir déguster son «sub» (abréviation de submarine).

Recette: Croque-monsieur XL

Croque-monsieur XL, simple et classique comme à Paris.
Croque-monsieur XL, simple et classique comme à Paris.

À la mode helvétique: minisandwich et pain à l’ail

Il existe naturellement aussi chez nous une tradition du casse-croûte. Nos «Minisandwichs» se composent de pain bis ou de campagne, garni de fromage, charcuterie ou viande séchée, et de petits concombres au vinaigre: simple, savoureux et convivial. Mais depuis quelques années, nous avons aussi pris goût au sandwich chaud, surtout en hiver sur les pistes de ski. Le choix est cependant assez restreint. Raison de plus d’inventer soi-même son sandwich chaud préféré. C’est désormais possible avec le Gril à paninis. Même le Minisandwich se métamorphose en un clin d’œil en panino helvétique.

Enfin, n’oublions pas le fameux Pain à l’ail qui fait aussi partie de la famille des pains grillés. ll est inséparable des fêtes foraines, marchés locaux et barbecues. A la version classique - beurre et ail uniquement - s’ajoutent quelques variantes avec herbes aromatiques comme le thym ou le romarin.

Recettes:

 

Texte: Gabi Seidl
6 mars 2017

Panino-minisandwich et pain à l’ail, les chouchoux des Helvètes.
Panino-minisandwich et pain à l’ail, les chouchoux des Helvètes.

Voilà qui fait rêver les becs sucrés!

Gaufres croustillantes et délicieux toasts sucrés: vous trouverez en cadeau les recettes - également sans gluten - dans le recueil de recettes pour l’Appareil à sandwich «Panini»!

Gaufre marbrée et gaufre à la rhubarbe sans gluten.
Gaufre marbrée et gaufre à la rhubarbe sans gluten.


<
>