retour
MagazineDossiersCupcakes: dans toutes les bouches

Cupcakes: dans toutes les bouches

Depuis qu’on a vu Carrie se délecter d’un exemplaire rose bonbon dans la célèbre série «Sex and the City», les cupcakes sont dans toutes les bouches. Laissez-vous aussi tenter par ces amours de mini-gâteaux made in USA!

Le p’tit gâteau sorti d’une tasse à thé

Le petit gâteau sorti d’une tasse: aujourd’hui, cette définition n’est plus à prendre à la lettre.

Le p’tit gâteau sorti d’une tasse à thé

Le terme de cupcake est manifestement apparu pour la première fois en 1828 dans le livre de cuisine «Seventy-five Receipts For Pastry, Cakes, And Sweetmeats» («75 recettes pour tartes, gâteaux et petits-fours») d’Eliza Leslie. Dans ses recettes, l’auteure américaine ne mesure pas les ingrédients en grammes, mais en «cups» (tasses). Voilà déjà une première piste: un cupcake est donc un gâteau dont les différents ingrédients ne sont pas pesés sur une balance. On calcule simplement leur volume, p.ex. à l’aide d’une tasse standardisée.

Mais il y a une autre explication: Eliza Leslie avait l’habitude de confectionner ses cupcakes dans des petits moules. Il en existait déjà en métal, mais beaucoup de ménagères se servaient aussi de récipients en porcelaine, p.ex. de tasses à thé. Un cupcake désigne donc un petit gâteau confectionné dans un moule de la taille d’une tasse à thé. En Grande-Bretagne, les cupcakes portent parfois le nom de «fairy cakes» (gâteaux de fées). Ce nom poétique fait référence à la petite taille du gâteau qu’une ribambelle de fées minuscules se partageraient sans problème.

Cupcake et muffin, deux frères inégaux

Tandis que le muffin (à gauche) fait plutôt profil bas, le cupcake se montre toujours sur son trente et un.

Cupcake et muffin, deux frères inégaux

A l’origine, les cupcakes étaient les gâteaux traditionnels des goûters d’enfants. Ils étaient relativement simples et à base de quelques arômes seulement. Aujourd’hui, ces petits chefs-d’œuvre de gourmandise abondamment décorés portent des noms aussi évocateurs que Roi crapaud, Milli Vanilli ou Carotte la Cocotte. Et depuis que Carrie dans la célèbre série télévisée «Sex and the City» (vidéo Youtube) en a dévoré un exemplaire rose bonbon devant la fameuse Magnolia Bakery à New York, est née une véritable cupcakemania. Pas seulement aux Etat-Unis, mais aussi en Europe, et jusque chez nous en Suisse où des pâtisseries à cupcakes rivalisent d’imagination pour nous séduire.

Le muffin, autre star de la pâtisserie américaine, a depuis longtemps été éclipsé par son frère glamoureux. Comme lui, il est en pâte travaillée et cuit dans de petits moules, mais il fait plutôt dans la simplicité. Le cupcake, par contre, redouble d’efforts pour séduire. Il adore se faire remarquer et n’hésite pas à se barbouiller de crème au beurre ou au fromage frais, quitte à en remettre une couche! Il entre en scène généralement à la fin d’un élégant dîner ou s’invite comme péché mignon lors d’une pause gourmande.

Recette: Cupcakes à la framboise

Ingrédients simples, décor sophistiqué

Le fondant roulé se prête à merveille pour décorer les petits chefs-d’œuvre.

Ingrédients simples, décor sophistiqué

Les ingrédients de base de la pâte à cupcake sont pratiquement toujours les mêmes: beurre, sucre, œufs, lait ou babeurre, farine et poudre à lever. Dans beaucoup de recettes, le bicarbonate de sodium (en anglais «baking soda») remplace ou complète la poudre à lever. Il possède un léger goût de savon et est généralement utilisé dans les pâtes à gâteaux qui contiennent des produits laitiers, car ceux-ci neutralisent justement ce goût.

Selon la recette, la pâte de base est aromatisée p.ex. avec des fruits écrasés ou râpés, des noisettes, de la noix de coco râpée, des pépites de chocolat ou des épices. La crème au beurre et/ou au fromage frais se compose elle aussi de peu d’ingrédients: p.ex. chocolat blanc, sucre en poudre, cacao en poudre, et l’incontournable colorant alimentaire pour obtenir certains effets de couleurs. Mais le temps fort du cupcake, c’est le décor, déclinable à l’infini. Pour les amateurs passionnés de pâtisserie, toutes les fantaisies sont permises: fleurs et perles en sucre, serpents de gomme acidulée, grains de café en chocolat, rien n’est trop beau ni trop kitsch pour un cupcake.

Recettes


Texte: Daniela Rinderknecht
29 juillet 2013

Pimp your cupcake!

Déco de marshmallows Déco de marshmallows Diverses confiseries font de jolis décors: p.ex. marshmallows de formes et de couleurs différentes. Posez simplement sur la crème, et le décor est prêt.
Nœud de ruban Nœud de ruban Faites un nœud dans un ruban étroit‚ env. 15 cm de long, collez sur un cure-dent. Enfoncez dans la crème du cupcake.
Déco de chocolat Déco de chocolat Faites fondre un sachet de glaçage chocolat en suivant le mode d’emploi. Coupez un petit coin de l’emballage, dessinez d’un trait fin sur une plaque chemisée de papier cuisson des personnages, formes et autres décors, laissez refroidir. Décorez les cupcakes.
A votre service
SuggestionBar_Rezept_Label Recette