retour
MagazineDossiersNettoyage de printemps - de l’intérieur (L’année avec l’ayurvéda, 1ère partie)

Nettoyage de printemps - de l’intérieur

Pratiquement aucune saison n’est attendue aussi impatiemment que le printemps. Le vie s’éveille, et un nouveau cycle commence. En ayurvéda, la science de la vie, l’année débute à la mi-février. Betty Bossi vous accompagne tout au long des quatre saisons, avec des recettes de saison et des infos sur l’alimentation qui vous apporteront énergie et vitalité dans la vie quotidienne. Savourez dès maintenant la première partie de notre série «L’année avec l’ayurvéda». 

Sous l’influence des éléments

Les effets drainants des asperges facilitent le nettoyage intérieur.

Sous l’influence des éléments

Pour l’ayurvéda, le monde, et donc notre corps aussi, est constitué de cinq éléments. De ces cinq éléments se forment les trois doshas (bio-énergies), vata, pitta et kapha. De la même façon que chaque être humain possède un dosha dominant, chaque saison - et chaque moment de la journée - sont dominés par un dosha différent. Il convient en première ligne de toujours veiller à une alimentation adaptée au type de constitution en tenant également compte de l’influence du cycle annuel. Cela semble compliqué mais c’est très simple au quotidien. En mangeant ce que la nature nous offre à une période de l’année, nous serons toujours bien nourris. Une cuisine de saison, et de région, répond à la plupart des recommandations ayurvédiques.

Recette

Le printemps est une période kapha

L’orge est la meilleure céréale pour réduire le kapha dans le corps.

Le printemps est une période kapha

Le printemps, qui selon le calendrier ayurvédique, dure de mi-février à mi-mai, est dominé par le dosha kapha. Le kapha est constitué des éléments eau et terre, et il se caractérise par la lourdeur, le froid, la lenteur et le glaireux. Pour atteindre un équilibre sain, la nourriture doit être légère, réchauffante, dynamisante et sèche. L’influence dominante du kapha se reconnaît à des rhumes fréquents, avec le nez qui coule, et à une fatigue printanière due à la lenteur du kapha.


Au printemps, les liquides du corps se réactivent, ce dernier est prêt à se débarrasser des réserves énergétiques accumulées. C’est le moment idéal pour se détoxifier, pour jeûner ou pour perdre du poids.

Recettes

L’amertume rend léger

Pois chiches et épinards s’harmonisent à la perfection.

L’amertume rend léger

Les substances amères s’attaquent au kapha. Les jeunes feuilles qui surgissent du sol en premier sont idéales pour se détoxifier. Les substances amères nettoient le sang et le foie. Une délicate salade de pissenlits, une soupe d’orties corsée ou de jeunes feuilles d’épinard sont de bons nettoyeurs de printemps.


De même pour toutes les autres sortes amères, comme la chicorée, l’endive, le radicchio, le cicorino rosso et leurs nombreux cousins. Tous ne se dégustent pas uniquement en salade, mais également en légumes rôtis. Ils s’accommodent bien d’une sauce légèrement sucrée ou d’une marinade. Une pointe de sucre ou de miel adoucit la salade, et les légumes se portent bien d’une marinade relevée, à l’huile d’olive, au vinaigre balsamique, au sirop d’érable ou d’agave. Tous les légumes verts, salades vertes et herbes fraîches du jardin, contiennent des substances amères.


Recettes

Le piquant contre la fatigue printanière

Cuits comme des épinards, l’ail des ours est plus doux.

Le piquant contre la fatigue printanière

Les aliments piquants stimulent les métabolismes du corps, un effet très bienvenu au printemps. L’ail, l’ail des ours, le cresson, les radis, ainsi que le poivre, le piment chili et le gingembre peuvent être employés généreusement au printemps. Ils ouvrent et nettoient les canaux du corps. L’ail des ours, notre messager précoce du printemps, peut se déguster dans un pesto fort en arôme, dans une salade fraîche, mais aussi cuit comme les épinards, pour un goût plus doux. Des épices comme la coriandre, le cumin, le curcuma et le fenouil, exercent aussi une action stimulante.

Pour l’ayurvéda, la fatigue printanière n’est autre que la manifestation d’une abondance de kapha dans le corps. Il est alors important de contrer la fatigue avec des aliments piquants et de l’activité physique, et de ne pas vouloir se libérer de la sensation de lourdeur en dormant davantage. Beaucoup de sommeil, surtout pendant la journée, augmente fortement le kapha. Au lieu d’une sieste, une promenade digestive, d’un bon pas, apportera plus d’entrain.

Recette

Cuisine de printemps légère

Un potage aux carottes est stimulant et léger.

Cuisine de printemps légère

Pendant la période kapha, nous devrions privilégier les céréales légères comme le maïs, le sarrasin, le millet et l’orge, et réduire notre consommation de pain et de pâtes. Le risotto de millet ou d’orge sont excellents et se prêtent aussi à la préparation de croquettes. On peut les accompagner d’une croquante salade de pissenlits, radis et cresson. Les pois chiches et les lentilles diminuent aussi le kapha. Ils se dégustent en potée réchauffante ou enrichissent une tendre salade printanière.

La fine asperge est diurétique et purifiante: elle est incontournable dans la cuisine légère du printemps. Un autre légume occupe une place particulière: la carotte. C’est un des rares légumes à effet réchauffant. Un savoureux potage aux carottes, avec un pesto aux herbes, constitue un repas parfait au printemps.


Recettes

Le jeûne - une saine tradition

Une soupe claire au dîner est un petit jeûne sain.

Le jeûne - une saine tradition

Ce n’est pas un hasard si le temps du jeûne tombe au printemps. C’est en effet le meilleur moment de se débarrasser de ce qui nous encombre. Si on souhaite perdre du poids, attendre fin février pour passer à l’action. A cette période, le corps est alors prêt à restituer les réserves d’énergie accumulées. Boire beaucoup est important lorsque l’on jeûne. L’eau bouillie (env. 15 min), éventuellement additionnée de gingembre frais, est recommandée. Quelques gouttes de jus de citron activent le feu digestif. Si on souhaite maigrir, ajouter encore une cuillère à dessert de miel à l’eau chaude, car le miel a un effet réducteur sur les tissus.


L’ayurvéda ne préconise pas les cures de jeûne drastiques. Il s’agit uniquement de se débarasser des toxines accumulées dans l’organisme, de soulager le corps et, en même temps, de renforcer le feu digestif. La méthode de jeûne conseillée dépend de la constitution du corps. Les personnes de constitution vata jeûnent avec modération, tandis que celles de constitution kapha, qui préfèrent manger plutôt que jeûner, peuvent renoncer pendant plusieurs jours à de la nourriture solide.

Il est conseillé à toutes les constitutions de renoncer au dîner de temps en temps et de jeûner jusqu’au midi suivant. Car, comme souvent: moins c’est plus.

Texte: Silvia Niederberger
17 mars 2015

Quel est votre type?

Vata, pitta ou kapha? Vous le saurez en faisant notre Test en ligne!

Quel est votre type?

Vata, pitta ou kapha? Vous saurez avec notre Test en ligne comment les trois doshas, vata, pitta et kapha, sont répartis chez vous.

Un test en ligne ne saurait cependant remplacer une consultation chez un professionnel de l’ayurvéda.

Vous trouverez des informations de fond sur le système de santé intégral dans notre article introductif Ayurvéda - ancestral art de vivre indien.

Test en ligne: déterminer sa constitution ayurvédique