La diversification alimentaire

La diversification alimentaire

La diversification alimentaire

Quand votre tout-petit commence à goûter la nourriture solide, un nouveau monde s’ouvre à lui. Cette étape importante de son développement est souvent positive, mais elle peut être délicate pour votre enfant comme pour vous. En conséquence, simplifiez-vous la vie au maximum. Vous pouvez opter pour les purées maison, les petits pots, la DME (diversification alimentaire menée par l’enfant) ou un mélange de ces trois solutions.

La ronde des purées et des compotes

C’est vous qui décidez des aliments qui composeront les premières purées et compotes de votre enfant. Il n’y a pas de règles fixes sur ce point. Pour garantir une certaine variété alimentaire, vous pouvez introduire un nouvel aliment tous les trois jours pour laisser à votre enfant le temps de s’habituer à chaque nouvelle saveur. Ajoutez à chacune de vos purées une cuillère à café d’huile de colza pressée à froid. Cela augmentera la concentration de ses nutriments et la rendra plus rassasiante. Au début, votre bébé ne mangera probablement que quelques cuillères. Ce n’est pas grave: vous pourrez compléter avec du lait maternel ou maternisé.
 

Recettes:

Ajoutez une cuillère à café d’huile dans chaque bouillie.
Ajoutez une cuillère à café d’huile dans chaque bouillie.

Que peut boire mon bébé?

À chaque repas, proposez de l’eau à votre bébé. Tant que vous l’allaiterez, il ne boira peut-être pas beaucoup car le lait suffira à apaiser sa soif. La composition du lait maternel est adaptée aux besoins de l’enfant. Au début de la tétée, le lait est plus liquide et plus riche en eau, tandis que le lait de fin de tétée est plus épais et plus nourrissant.

Bouillies maison à la minute ou en conserve

Si vous êtes à la maison et que vous cuisinez, le plus simple est encore de faire la purée de votre enfant vous-même. Mettez quelques légumes dans une casserole, faites-les cuire avec un peu d’eau puis écrasez-les à la fourchette ou au mixeur. Quand on est pressé, il est toujours pratique d’avoir un petit stock de bouillies congelées ou en conserve. Les bouillies décongelées sont parfois dédaignées par les petits gourmands en raison de leur consistance légèrement différente. Mais cela vaut quand même la peine d’essayer. Les repas faits à la main et avec amour sont les meilleurs, aucun doute là-dessus. Toutefois, si vous ne pouvez pas cuisiner vous-même, les petits pots feront très bien l’affaire. Il existe aujourd’hui de nombreux petits pots bio sans sucre ni additifs.

Conseil: pour votre stock de bouillies en conserve, vous pouvez utiliser des bocaux et pots de confiture de petite dimension ou réutiliser les petits pots du commerce.
Recette: Bouillie de fruits

 

Pour gagner du temps, constituez-vous un petit stock de bouillies à emporter partout.
Pour gagner du temps, constituez-vous un petit stock de bouillies à emporter partout.

Au tour de papa

Quand la diversification alimentaire commence, les mères qui ont allaité peuvent enfin passer le relais au papa. Une bonne occasion pour lui de déployer toute sa patience et sa bienveillance. Il est souvent préférable que l’enfant ne voie pas le sein de sa mère derrière la cuillère. La plupart du temps, les petits mangent mieux et plus quand ils sont nourris par une autre figure d’attachement que la mère.

Aliments à manger avec les doigts

Si vous appliquez la DME (diversification menée par l’enfant, ou «baby-led weaning» en anglais), proposez à votre enfant des bâtonnets de légumes. Ils sont faciles à attraper avec le poing et sont parfaits pour les premières dégustations des petits. Sachez toutefois que le sol sera très probablement constellé de restes à la fin du repas. Pour simplifier le nettoyage, vous pouvez placer une nappe ou un tapis en plastique sous la chaise haute de votre enfant. En principe, vous pouvez donner à votre enfant tout ce qu’il peut écraser avec ses gencives, même des morceaux de viande. Votre tout-petit le mâchonnera et le suçotera à sa guise et laissera ce qu’il ne veut pas manger.

Si votre enfant participe aux repas familiaux dès le début, ayez la main légère sur le sel – tout le monde y gagnera. Sinon, faites cuire les légumes à la vapeur et sans sel pour votre enfant puis salez-les avant de les faire cuire à la poêle ou au four pour le reste de la famille.

Les bâtonnets de légumes font la joie des petits gourmets.
Les bâtonnets de légumes font la joie des petits gourmets.

Aliments déconseillés la première année

En principe, moins un aliment est transformé, plus il est sain et digeste.

Les aliments suivants sont à proscrire pour les enfants de moins d’un an:

  • aliments salés comme le fromage, la charcuterie, les frites ou les chips de pomme de terre
  • boissons sucrées
  • sucreries en grandes quantités
  • fruits à coque entiers (risque d’étouffement)