À table avec bébé: l’alimentation pendant la deuxième année

À table avec bébé: l’alimentation pendant la deuxième année

À partir de son premier anniversaire, bébé peut prendre place à la table familiale. C’est le début d’un nouveau chapitre pour l’enfant et ses parents! Pour permettre à votre tout-petit de découvrir sereinement le monde des saveurs, il vous faudra légèrement adapter votre cuisine.

Comme les grands!

Une fois que les petits peuvent manger comme les grands, la charge de travail des parents s’allège car ils n’ont plus besoin de préparer de repas spéciaux pour leur bébé. D’un autre côté, c’est aussi l’âge où les enfants s’amusent avec la nourriture, ce qui peut mettre les nerfs des parents à rude épreuve.

Les gobelets renversés et les morceaux de pomme éparpillés sur le sol font partie du quotidien pendant cette phase. Il faut essayer de trouver un équilibre entre les règles que vous souhaitez voir appliquées et le désir d’autonomie de votre enfant. Pour lui faciliter la vie, servez-lui des morceaux de la taille d’une bouchée. Si certains enfants adorent manger des morceaux avec les doigts, d’autres n’ont qu’une envie: manger à la cuillère pour imiter les grands. Même si les premiers essais sont peu concluants, soyez patients. Tous les enfants finissent par apprendre à manier correctement la cuillère!

À cet âge, optez pour les galettes et autres aliments faciles à manger avec les doigts.
À cet âge, optez pour les galettes et autres aliments faciles à manger avec les doigts.

Quand l’assiette reste pleine

Votre petit gourmand se met subitement à bouder son assiette? Ne vous inquiétez pas, cela arrive fréquemment. Si votre enfant refuse des aliments, faites preuve de patience. Généralement, ces refus ne sont que temporaires. Plus vous ferez pression, plus la situation s’envenimera.

Veillez également à ne pas utiliser la nourriture à mauvais escient, par exemple pour punir ou récompenser votre enfant. La nourriture n’est ni une ennemie, ni une consolation.

Les plats préférés des petits

Les enfants en bas âge n’ont pas besoin de plats sophistiqués, mais de menus simples et équilibrés. La multiplication des saveurs et des consistances a souvent pour effet de rebuter les enfants, qui préféreront trier les aliments pour les manger un par un. Mais là encore, il n’y a pas de règle universelle: chaque enfant est unique et se développe à son rythme. Néanmoins, les plats tels que les quenelles et les boulettes de viande hachée sont souvent appréciés des petits. En effet, elles présentent une consistance molle et sont faciles à saisir ou à piquer à la fourchette. Vous pouvez aussi opter pour une variante végétarienne: les falafels à base de purée de pois chiches. Avec des restes de légumes, des pommes de terre et un œuf, vous pourrez préparer un en tour de main de délicieuses galettes.

Les enfants aiment aussi les bâtonnets de légumes, comme les carottes, le colrave ou les racines rouges. Vous pouvez les servir cuits ou crus, accompagnés d’un dip au séré ou au yogourt.

Les soupes sont toujours une bonne idée. Les enfant apprécient leur consistance crémeuse et les parents peuvent y glisser plein d’aliments sains. Et quand elles sont agrémentées de croûtons croustillants ou de pop-corn, les soupes à base de pommes de terre ou de lentilles sont encore plus appétissantes!

Les soupes font la joie des petits et des grands.
Les soupes font la joie des petits et des grands.

Des goûters pour les tout-petits

Les goûters sont importants pour les bambins. En effet, les enfants en bas âge ont besoin de manger toutes les trois à quatre heures. «En quelles quantités doit manger mon enfant?» Cette question taraude bien des parents. Partez du principe que votre enfant sait instinctivement ce dont il a besoin. Profitez des goûters pour faire une pause et passer un moment agréable avec lui mais ne le forcez pas à manger. Parfois, quand ils sont plongés dans leurs jeux, les enfants n’ont pas envie de s’interrompre pour casser la croûte.

Pour faire des goûters un moment de plaisir et de partage, privilégiez des aliments savoureux et soignez leur présentation.

Idées de goûters:

  • Morceaux de fruits ou de légumes présentés sous forme d’objet ou de personnage (poire en forme de souris ou carotte en forme de flûte, etc.)
  • Tartine de beurre ou de fromage
  • Galette de riz ou de maïs ou cracker
  • Barre de céréales maison
  • Lait
  • Séré ou yogourt nature, servi éventuellement avec une cuillère de confiture, de miel ou de compote
  • Bâtonnet glacé à base de purée de fruit

À chaque goûter, n’oubliez pas de proposer un verre d’eau à votre enfant.

Les bâtonnets glacés à la pastèque sont des goûters parfaits en été.
Les bâtonnets glacés à la pastèque sont des goûters parfaits en été.

Découvrir la nourriture avec les cinq sens

La nourriture ne se déguste pas seulement avec les papilles, mais aussi avec le nez, les yeux, les oreilles et les mains. Plus vous proposerez d’aliments à votre enfant, plus il sera enclin à les accepter et à élargir sa palette gustative. Laissez votre enfant découvrir les aliments avec ses cinq sens.

 

La vue:

Avec quelques morceaux de tomate et de concombre au vinaigre, une tartine toute simple se transforme en visage rigolo. Avec un emporte-pièce, des légumes en tranches fines deviennent des fleurs et des personnages. Laissez votre enfant vous observer quand vous faites la cuisine. S’il est encore trop petit pour se mettre debout, vous pouvez l’asseoir dans sa chaise haute avec vue sur le plan de travail.

 

L’odorat:

Emmenez votre enfant au marché. Du poissonnier au fromager, en passant par le maraîcher et le boulanger, il découvrira un éventail d’odeurs. Quand vous êtes au jardin ou en forêt, faites-lui découvrir la senteur des fleurs fraîches ou des herbes aromatiques.

 

Le goût:

Les papilles des enfants sont encore très sensibles. Mieux vaut donc avoir la main légère sur les épices, notamment le sel et le poivre. Pour adoucir votre sauce à salade, vous pouvez lui ajouter un soupçon de yogourt, de crème ou de jus de pomme. Proposez à votre enfant de jouer à «Ferme les yeux, ouvre la bouche!». Demandez-lui de deviner les yeux fermés quelles variétés de fruits vous lui mettez dans la bouche. Il se prêtera sûrement de bonne grâce à ce jeu amusant.

 

L’ouïe:

Les enfants aiment tout ce qui croque et croustille sous la dent. C’est pourquoi ils raffolent du pop-corn, des croûtons, des crackers et des chips. Essayez les chips maison: coupez des légumes en tranches fines, ajoutez de l’huile et du sel et faites-les cuire au four à chaleur tournante – c’est prêt! Les légumes crus, croquants et juteux à souhait, plaisent à la plupart des petits.

 

Le toucher:

Les enfants veulent toucher la nourriture et mangent donc volontiers avec les doigts. Les goûters sont parfaits pour proposer du finger food. Quand vous cuisinez, laissez votre enfant participer. Donnez-lui un morceau de pâte à pétrir ou une pomme de terre à éplucher (avec un couteau en plastique). Il sera ravi de faire comme les grands!

Servez à votre enfant une poire déguisée en petite souris.
Servez à votre enfant une poire déguisée en petite souris.