retour
MagazineDossiersGril de table: chaud devant!

Gril de table: chaud devant!

Une plaque chaude au centre de la table, de la viande et du poisson à discrétion, des sauces légères ou épicées, tout est réuni pour une soirée sympa. Un simple repas devient du coup un événement convivial, sans chichis, tout en étant festif. Comme la fondue chinoise, la cuisine sur une plaque chaude a tout pour devenir un classique des fêtes.

Photo: bab.ch/StockFood

Chacun fait sa popote

Pour simplifier, chacun confectionne ses brochettes directement à table.

 

Photo: bab.ch/StockFood

Chacun fait sa popote

Le gril de table est certainement un bon choix lorsqu’on aime recevoir mais pas forcément passer des heures en cuisine à préparer un menu de plusieurs plats. Le principe est simple: on installe la plaque chaude ou la pierrade sur la table et chacun fait griller ce qu’il veut et selon son appétit: viande, poisson, légumes et même fruits. Pas de connaissances spéciales requises, l’expérience s’acquiert avec la pratique. Chacun donne son grain de sel et il n’est pas interdit de copier les uns sur les autres. Les enfants adorent faire griller eux-mêmes leur viande. Tout comme la fondue chinoise, le gril à table est une formule parfaite pour les fêtes puisqu’il n’y a rien à cuisiner d’avance. L’ambiance est décontractée tout en étant festive. Pour un brunch qui change de l’ordinaire, un repas de midi ou une soirée gourmande improvisée. Naturellement, il n’y a pas de feu sans fumée et la cuisson dégage des odeurs. Mais il y a une solution (notre conseil). Et pour admirer le feu d’artifice du Nouvel an, il suffit d’installer le gril de table sur la terrasse.

Les pièces de résistance

Des cipollatas au poulet, chacun choisit ce qui lui fait plaisir.

Les pièces de résistance

Et maintenant, passons à l’essentiel: pour les carnassiers, le gril de table est un véritable eldorado car le choix est rarement aussi vaste: volaille, veau (p.ex. faux-filet), bœuf (p.ex. romsteck), porc. cheval, agneau, autruche et filets de lapin, le tout coupé en tranches fines d'env 20 g. On peut d’ailleurs demander à son boucher de tailler de jolies bouchées (s'y prendre à l’avance en période de fêtes). Et ce n’est pas tout: les petites saucisses, type cipollata, conviennent aussi très bien, tout comme les brochettes, petits hamburgers ou le lard à rôtir. Variante raffinée: les boulettes confectionnées avec de la viande hachée. Sans oublier le poisson! En plus des queues de crevettes, anneaux de calamars ou noix de Saint-Jacques, on peut prendre du saumon, du thon, du cabillaud, de la sole ou des rougets, toujours coupés en petits morceaux et en privilégiant le label MSC.

Recette: Boulettes de viande aux poivrons cecei

Bouchées gourmandes pour le gril de table

Tomates-cerises Tomates-cerises
Côtelettes d’agneau Côtelettes d’agneau
Brocoli Brocoli
Pleurotes (à gauche) et shiitaké Pleurotes (à gauche) et shiitaké
Poivrons Poivrons
Blancs de poulet Blancs de poulet
Oignons fanes Oignons fanes
Carottes et courgettes Carottes et courgettes
Crevettes Crevettes
Fenouil et aubergine Fenouil et aubergine
Saumon Saumon
Steak de porc Steak de porc
Sauces: la cerise sur le gâteau

Les beurres aromatisés pour grillades sont vite préparés.

Sauces: la cerise sur le gâteau

Les sauces subliment les grillades et sont incontournables du gril de table. Le mieux est d’en proposer plusieurs, légères ou consistantes. En reprenant les sauces de la fondue chinoise, on ne risque pas de se tromper. Le poisson s’accorde bien avec les sauces à base de mayonnaise et les sauces aux herbes fraîches avec un peu de citron. Le beurre aromatisé aux herbes est toujours le bienvenu, car il se marie avec tout ou presque. Une tendance venue des USA consiste à servir des sauces épicées, voire vraiment «hot». Un peu de chaleur en hiver ne peut pas faire de mal! A la base, du ketchup ou de la sauce tomate, mélangés avec de la sauce Worcestershire, du vinaigre de vin banc, de la moutarde, du piment en poudre ou du piment frais haché.

Recettes:

 

Mieux vous serez préparés, plus vous profiterez de la bonne ambiance à table: Nos conseils de préparation et les conseils pour les sauces gourmandes.

Bouchées gourmandes parfaites

Cœurs d’artichauts: une bouchée gourmande idéale pour le gril de table.

Bouchées gourmandes parfaites

Le gril de table se charge aussi de la préparation des accompagnements. Là encore, chacun prend et combine au gré de ses envies. Poivrons de toutes les couleurs, oignons, fenouil et champignons (y compris marinés) sont délicieux grillés. En saison, on peut aussi choisir des cœurs d’artichauts émincés à la mandoline. Les tomates-cerises sont laissées entières pour qu’elles puissent éclater délicieusement en bouche. Et maintenant arrive le grand moment: un petit morceau de viande, une lichette de sauce par-dessus et voilà de quoi se régaler! Ceux qui recherchent le contraste sucré-acidulé font griller des quartiers de pomme ou de pamplemousse. Important: toujours couper en tranches les légumes et les fruits avant de les faire griller. Sur la table, disposer des accompagnements classiques: pain frais croustillant, riz et chips, salades de saison agrémentées de noisettes, graines, raisins épépinés, etc.

 

Recette: Pleurotes en huître et shiitakes marinés

Le matériel

La pierre doit être bien chauffée préalablement.

 

Photo: bab.ch/StockFood

Le matériel

Un gril de table se compose d’une plaque en fonte qui conduit et emmagasine bien la chaleur. La chaleur, réglable, arrive par en dessous. La plaque est amovible et facile à nettoyer. Grâce au revêtement antiadhésif, il faut peu de matière grasse. On trouve dans le commerce des appareils qui cumulent la fonction gril et raclette ou sont équipés de différentes plaques de cuisson (pour viande et légumes). Il existe aussi différents types de pierre (stéatite, naturelle, de lave, granit). Inconvénient: elles peuvent se fendre. Avantage: on peut couper dessus et elles possèdent ce petit quelque chose qui plaît tant aux fans de la cuisson sur pierre chaude. Il est conseillé de les faire chauffer lentement. Une fois chaudes, les pierres emmagasinent bien la chaleur. Pour empêcher les grillades de coller, on frotte la pierre avec du gros sel ou des épices. Aux USA et en Australie, mais chez nous aussi depuis un moment, la «Hot Stone Cooking» fait partie de la gastronomie événementielle. En Engadine, on utilise une pierre appelée «piöda». Cette serpentine verte originaire du Valmalenco italien sert depuis toujours à recouvrir toits et sols et fait partie du paysage en Engadine et dans beaucoup d’endroits des vallées méridionales grisonnaises.

 

Texte: Tiziana Ossola
 

Novembre 2016