Cuisiner éco-responsable, éviter le gaspi alimentaire

La mise sous vide - c’est à couper le souffle!

La mise sous vide - c’est à couper le souffle!

L’emballage sous vide? Un coup de génie! Les aliments dont l’air, et donc l’oxygène, ont été extraits se conservent plus longtemps. Emballés dans des sachets sous vide, les légumes, les fruits, la viande, le poisson et même les potages se prêtent encore mieux à la réfrigération ou à la congélation. Et en plus, ils prennent moins de place. Cette méthode est idéale aussi pour faire une réserve de fruits et légumes d’été pour l’hiver, actuellement en abondance sur nos étals.

Privilégier la pêche durable

Privilégier la pêche durable

On sait que manger du poisson est bon pour la santé car il contient peu de graisse, est riche en protéines de haute valeur biologique, en vitamines et minéraux importants. Pas étonnant que la demande mondiale augmente à une vitesse fulgurante. Or les stocks naturels sont déjà décimés de façon alarmante! Betty Bossi plaide en faveur d’une consommation responsable. Pour avoir la certitude de ne pas acheter de poissons menacés d’extinction ou provenant d’élevages de gestion non durable, il faut privilégier les fournisseurs s’engageant systématiquement en faveur d’un approvisionnement durable. En Suisse, ces fournisseurs sont membres du WWF Seafood Group (www.wwf.ch/poisson). Sur son site internet, le WWF publie régulièrement un guide d’achat du poisson.

Conservation dans le frigo

Conservation dans le frigo

L’invention du réfrigérateur a considérablement prolongé la conservation des aliments. Correctement rangés dans le frigo, ils peuvent même se garder encore plus longtemps. L’important est que la température du réfrigérateur soit bien réglée, entre +2 et +5 degrés. La température intérieure devrait être mesurée régulièrement avec un thermomètre séparé. Par ailleurs, les réfrigérateurs modernes possèdent en général des zones de températures différentes, parfaitement adaptées aux différents aliments.